La glacière de Pivaut

 

Au XVIIIe siècle, le massif de la Sainte-Baume connut une forte activité de fabrication de glace destinée à la conservation des aliments, mais également à la confection de désert glacé très apprécié par la noblesse. De nombreuses glacières furent alors construites dans le massif. La glacière de Pivaut fut une des dernières à avoir été construite. Elle fut restaurée en 1997 par le conseil général du Var.

glaciere pivaut 20

En 1648, deux marchands marseillais obtinrent auprès des autorités royales les privilèges pour exploiter de la glace. Ils firent alors construire une glacière dans le massif de la Sainte-Baume (la plus ancienne connue). La fabrication de la glace et son commerce connut un fort développement au cours du XVIIIe siècle. En 1710, une nouvelle glacière fut construite. La consommation de glace augmentant, en 1790 une dizaine de glacières furent construites. En tout plus d'une vingtaine de glacières ont été construites dans le massif de la Sainte-Baume. Ces glacières alimentaient en glace les grandes villes de la région comme Aix-en-Provence, Marseille et Toulon. Cependant, à partir de 1885, la mise en service du chemin de fer permit l'acheminement de la glace extraite des glaciers alpins. À la fin du XIXe siècle se mit également en place la fabrication de glace industrielle. Cette glace devint un sérieux concurrent, les glacières de la Sainte-Baume résistèrent jusqu'en 1930.

glaciere pivaut 1
Une des ouvertures de remplissage ou de vidage de la glacière

glaciere pivaut 9

Dans le massif de la Sainte-Baume, entre décembre et février, l'eau des sources et des ruisseaux était captée et mise à geler sur des terrasses ou des bassins bordés de murets. Cette glace était ensuite découpée et stockée dans des glacières, bâtiment semi-enterré et isolé. De juin à septembre, la glace entreposée était découpée et tassée dans des moules cylindriques appelées "cornues" d'un poids de 300 kg. Une fois démoulée, la glace, isolée avec de la paille ou des fougères, était transportée de nuit dans des charrettes vers Toulon, Marseille ou Aix-en-Provence.

glaciere pivaut 18
Les vestiges des bassins de formation de la glace

glaciere pivaut 21
Les vestiges des bassins de formations de la glace

La construction de la glacière de Pivaut, également nommée glacière du Gaudin, débuta en 1875. Elle dura jusqu'en 1885. Il s'agit d'un bâtiment cylindrique d'un diamètre extérieur de 19,80 m. Les murs, construits à l'aide de bloc de calcaire et de grès de provenance local et liés avec du mortier de chaux, ont une épaisseur de 2,50 m. Le bâtiment a une hauteur de 25 m dont la moitié est enfouie dans le sol. Dans la partie non enterrée, le mur est constitué de deux murs concentriques (un mur-écran et le mur du réservoir de glace) séparés par un remplissage d'argile faisant office d'isolant. Le réservoir de glace est recouvert par une coupole maçonnée recouverte de terre et d'un toit en tuile. Cinq ouvertures, équipées d'une triple fermeture, permettaient le remplissage et la vidange de la glace. Le réservoir possédait deux niveaux de remplissage et pouvait contenir 3100 m³ de glace.

glaciere pivaut 14

glaciere pivaut 23

Pour la production de glace, trois bassins de 750 m² chacun avaient été aménagés au-dessus de la glacière. Avec une hauteur d'eau de 15 cm, deux à quatre gelées des bassins étaient nécessaires pour remplir la glacière. Le remplissage nécessitait la collaboration d'environ trente à cent paysans. La glacière de Pivaut n'aurait cependant été utilisée qu'une seule fois. Sa construction aurait couté 160 000 francs de l'époque. À cette époque, le prix de vente de la glace était de 6 centimes le kilo soit le même prix que le blé. Avec une capacité de 60 000 quintaux de glace, auquel il faut soustraire 20 % à cause de la fonte lors du transport, on peut estimer que 48 000 quintaux furent vendus. La production rapporta donc 288 000 francs soit un bénéfice de 128 000 francs.

glaciere pivaut 6
L'intérieur de la glacière

glaciere pivaut 8
Le fond de la glacière

La glacière de Pivaut, laissée à l'abandon durant de longues années, fut classée Monument historique en 1993. Le conseil général du Var la fit restaurer en 1997. Un chemin aménagé la rend accessible depuis la route.

glaciere pivaut 17

glaciere pivaut 25
Le canal d'écoulement des eaux de fonte

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2022.

 

Y ACCÉDER:

De Mazauges, prendre la direction de Plan-d'Aups-Sainte-Baume par la D95. Après environ 6 km se trouve sur la droite de la route un parking avec un panneau explicatif. La glacière se trouve à une centaine de mètres sur la gauche de la route dans les bois.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 septembre 2022

Cette page a été mise à jour le 10 septembre 2022