La porte des Allemands

La porte des Allemands est le seul vestige des douze portes qui, au Moyen-âge, permettaient d'accéder à l'intérieur des fortifications de la ville de Metz. Elle permettait la traversée de la Seille.

porte des Allemands 18

La première porte à cet endroit fut construite en 1230. Elle était constituée d'un pont enjambant la Seille et, côté ville, de deux tours demi-circulaires hautes de 16 m (3 étages) coiffés d'un toit en poivrière. Ces tours étaient reliées par une arcade en ogive formant la porte. À l'époque, les remparts avaient une longueur de 7 km. Cette première porte est attestée dans les textes à partir de 1267. En 1445 fut construit, du côté campagne, un châtelet avec deux tours destinées à la défense de l'entrée du pont. Cet ensemble est l'œuvre de l'architecte Henry de Busdorff (ou de Ranconval) qui fut également l'architecte de la tour de la Mutte de la cathédrale de Metz. Ces tours de 10 m de diamètre culminent à 28 m au-dessus de la Seille. Les murs, d'une épaisseur de 3,50 m, sont percés de canonnières. Le châtelet fut relié à la porte du côté de la ville par un pont maçonné formant la basse-cour. En 1473, l'empereur Frédéric II entra dans Metz par cette porte sous l'acclamation de la foule.

porte des Allemands 1
La portes des Allemands côté ville

porte des Allemands 2
La portes des Allemands côté campagne

Entre 1480 et 1485, le pont fut fortifié avec la mise en place du côté nord d'une galerie couverte de cinq travées à arcades ogivales. Un fossé fut creusé à l'est de la porte en 1482. En 1526, le maitre-échevin de la ville, Philippe d'Esch, fit construire une importante fausse-braie (terre-plein ou mur de soutènement entourant un camp fortifié) de part et d'autre de la porte. Cette fausse-braie était flanquée, du côté nord de la porte, par une caponnière. En 1531 furent rajoutées au nord de la porte, côté ville, deux salles de tir et une autre fut installée sous le pont. Après le siège de la ville en 1552, la totalité de la porte fut consolidée et les passages furent équipés de herses.

porte des Allemands 8
La portes des Allemands côté campagne

porte des Allemands 9
La Seille

porte alleamnd 6
La portes des Allemands côté campagne

porte alleamnds 9

Vauban ajouta en 1674, du côté campagne, une nouvelle porte plus petite. Celle-ci fut détruite à la fin du XIXe siècle. Un nouvel aménagement eut lieu en 1735 par la construction, au-dessus de la galerie du pont, de salles d'habitation destinée à l'état-major. Une première restauration du haut des tours fut réalisée en 1858. Celles-ci furent rehaussées en 1891 avant une nouvelle restauration en 1892. Celle-ci fut réalisée par l'architecte Paul Tornow qui intervint également sur la cathédrale. Une petite tourelle fut accolée sur une des tours du côté ville et ces tours furent munis de créneaux. En 1900, après en être devenue pleinement propriétaire, la ville de Metz transforma une partie des bâtiments de la porte en musée. Celui-ci qui occupait dix-sept salles fut transféré au musée de la "Cour d'or" en 1918. Lors des combats de libération de Metz, en 1944, le pont accolé à la porte des Allemands fut détruit. Un nouveau pont fut reconstruit après guerre un peu plus au sud. La porte fut classée Monument historique en 1966. Une grande opération de restauration menée en 2013 et 2014 permit l'ouverture au public des bâtiments de la porte pour des événements culturels.

porte des Allemands 3
La portes des Allemands côté ville

porte des Allemands 5
La galerie nord

plan

La porte des Allemands doit son nom à une rue adjacente où, en 1219, les chevaliers teutoniques ou Frères hospitaliers de Notre-Dame des Allemands obtinrent l'autorisation de construire un hospice. Celui-ci fut détruit en 1552 lors du siège de la vile par les troupes de François de Guise et de Charles Quint.

porte des Allemands 14

porte des Allemands 4

porte des Allemands 16

Ces photographies ont été réalisées en novembre 2021.

 

Y ACCÉDER:

La porte des Allemands enjambe la Seille au niveau du pont Henry de Ranconval. Elle se situe boulevard André Maginot au centre-ville de Metz.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 12 mars 2022

Cette page a été mise à jour le 12 mars 2022