La basilique de Cléry Saint-André

La basilique Notre-Dame de Cléry, reconstruite au XVe siècle dans le style gothique flamboyant, abrite le tombeau du roi de France Louis XI. Classée Monument historique en 1840, elle fut érigée pour abriter une statue de la Vierge découverte dans un champ par un laboureur en 1280.

basilique ND 1

basilique ND 2

Pour une raison que j'ignore, Saint-Louis (Louis IX) recommanda, le 15 décembre 1258, aux habitants de la région de prier Notre-Dame. Cette recommandation est peut-être à l'origine de la découverte miraculeuse en 1280 d'une statue de la Vierge tenant l'Enfant Jésus sur ces genoux par un laboureur dans un champ. Le bouche à oreilles généra rapidement un élan de pèlerinage pour venir prier face à cette statue. Rapidement, un pèlerinage annuel fut instauré par le clergé le 8 septembre et le dimanche suivant. En 1302, Simon de Melun, seigneur de la Salle à Cléry, fonda un chapitre de chanoines chargé de s'occuper de la chapelle abritant la statue. La 1re pierre d'un nouveau sanctuaire fut posée en 1339 par Philippe VI de Valois dit Phillipe le Bel. La construction de ce sanctuaire fut achevée en 1350.

basilique ND 5

Au cours de la guerre de 100 ans, lors du siège d'Orléans en 1428, les troupes anglaises de Lord Salisbury rasèrent le sanctuaire ne laissant debout que le clocher. Lors du siège d'Orléans, Lord Salisbury fut blessé près de la tour Notre-Dame et vint mourir à Meung-sur-Loire face à Cléry. Les habitants de la région y virent bien sûr un signe du ciel. En juin 1429, Jeanne d'Arc passa à Cléry et se désola en voyant les ruines du sanctuaire. Le 15 aout 1443, lors de la bataille de Dieppe, le roi Louis XI fit le vœu de reconstruire le sanctuaire s'il gagnait la bataille. En 1449, c'est Jean de Dunois, seigneur de Beaugency et bâtard d'Orléans, qui, à la suite de ce vœu, initia la reconstruction. Il fit également construire dans le sanctuaire, par l'architecte Simon Duval, une chapelle funéraire dédiée à Saint-Jean pour son repos éternel et celui de son épouse. Cette reconstruction confiée aux architectes Pierre Chauvin et Pierre Le Page fut achevée en 1485.

basilique ND 11

Le sanctuaire fut proclamé "chapelle royale" en 1467 par Louis XI qui choisit alors d'en faire le lieu de sa sépulture. À cette occasion, il fit don au sanctuaire d'une Sainte Epine et des reliques de Saint-André. Louis XI y fut inhumé le 7 septembre 1483. Son épouse, Charlotte de Savoie, le suivit dans la tombe, le 1er décembre de la même année. Le tombeau en bronze du roi fut réalisé par l'orfèvre Conrad de Cologne et le canonnier Laurent Wrine d'après une sculpture de Colin d'Amiens.

basilique ND 18

L'architecte François de Pontbriant, œuvrant à Chambord, et frère du doyen du chapitre du sanctuaire Gilles de Pontbriant agrandit le sanctuaire de deux chapelles en 1515. L'une d'entre elles est dédiée à Saint-Jacques (le sanctuaire étant une étape sur le chemin de Compostelle). L'autre chapelle de forme hexagonale est attribuée par certaines sources à Jean des Roches. Le 2 avril 1562, durant les guerres de religion, le tombeau de Louis XI et la statue de Notre-Dame furent détruits par les protestants commandés par Louis 1er, prince de Condé. Le cercueil en plomb du roi fut fondu. Une nouvelle sépulture en marbre, plus modeste que la première, fut construite sur ordre de Louis XIII en 1622. Le roi fit également sculpter une nouvelle statue de Notre-Dame.

basilique ND 3

basilique ND 10

Cette nouvelle statue fut l'objet d'une manifestation miraculeuse, le 27 mai 1670. Ce lundi de Pentecôte, durant la prière des chanoines entre 16 et 19 heures, les figures de la Vierge et de l'Enfant Jésus s'animèrent en changeant de couleur, passant à différentes reprises d'une pâleur d'agonisant à une rougeur très vive, se couvrant de sueur et versant des larmes. Surpris par ces phénomènes, les chanoines sonnèrent les cloches faisant accourir la foule qui entama une procession spontanée. Ce "miracle des larmes" est attesté par une quarantaine de procès-verbaux retrouvés en 1883 à l'étude de maitre Laine à Cléry.

basilique ND 15

Lors de la Révolution française en 1792, le tombeau de Louis XI fut à nouveau détruit. L'architecte François Narcisse Pagot et le sculpteur Romagnesi reconstituèrent le mausolée en 1818. Pour cela, ils utilisèrent les statues qu'avait récupérées le préfet Maxime de Choiseul d'Aillecourt et conservées au musée des Monuments français. Ce monument fut à nouveau démonté en 1868 puis replacé en 1896 sur un socle dessiné par Alexandre Lenoir et adapté par le sculpteur Libresac. La crypte funéraire de Louis XI fut retrouvée en 1889 par l'abbé Saget. Elle n'abrite, aujourd'hui, plus qu'un crâne scié et une mâchoire attribués à Charlotte de Savoie et une voute crânienne sciée, une mâchoire et un fragment de la partie nasale de Louis XI.

basilique ND 17

basilique ND 14

Eugéne Viollet le Duc procéda au XIXe siècle à la restauration du sanctuaire. Lors de ces restaurations, le comte Georges de Balby de Vernon découvrit, en 1873, le cœur de Charles VIII inhumé dans le sanctuaire. Celui-ci, détenant toujours le titre de chapelle royale, fut converti en basilique mineure par le pape Léon XIII en 1894.

La basilique a une longueur de 80 m et une largeur de 24 m. La nef est constituée de sept travées et possède deux collatéraux. La hauteur sous voute est de 27 m. Le chœur possède un déambulatoire et est orné de vitraux offerts par Henri III. Le vitrail central représente la scène de la Pentecôte et la création de l'ordre du Saint-Esprit par Henri III. Les vitraux latéraux représentent des scènes de la vie de Charles VII.

basilique ND 20

basilique ND 22

basilique ND 24

Ces photographies ont été réalisées en septembre 2021.

 

Y ACCÉDER:

La basilique Notre-Dame de Cléry se trouve au centre du village de Cléry-Saint-André.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 31 décembre 2021

Cette page a été mise à jour le 31 décembre 2021