La chapelle St Romain de Roche 

La chapelle St Romain de Roche

St Romain serait né en 390 à Izernore. Il bénéficia d'une éducation soignée auprès de St Sabinus au sein du monastère d'Ainay à Lyon. En 425, il délaisse ses proches pour se faire ermite dans le Haut-Jura. Après un long parcours, il trouva ce qu'il cherchait, de la terre labourable, des arbres et du silence. Il venait d'atteindre Condat (St Claude) au bord de la Bienne. Il s'établit sous un grand sapin dont les branches touffues le protégèrent de la pluie. Une fontaine à proximité lui fournissait toute l'eau dont il avait besoin et les baies sauvages assuraient sa nourriture. St Romain ayant emporté avec lui des semences et une bêche put bientôt vivre de ses récoltes. Il fut rejoint dans sa retraite, au bout de quelques années, par son frère Lupicin. Leurs vies pieuses attirèrent bientôt de nombreux disciples. En 445, St Romain fonda les monastères de Condat (St Claude) et de Lauconne (St Lupicin) pour y loger ses disciples.

la chapelle

Pour nourrir tous les disciples, nos deux ermites défrichèrent et cultivèrent le plateau de Lauconne. Romain assura la direction du monastère de Condat et Lupicin dirigea celui de Lauconne. Les deux frères avaient des caractères forts différents, mais complémentaires. Romain était indulgent et patient alors que Lupicin était sévère et intransigeant. Lorsque les moines de Condat connaissaient un relâchement, Lupicin rétablissait la discipline. Lorsque les moines de Lauconne souffraient de trop de rigueur, Romain les faisait manger et dormir davantage.

le côté de la chapelle

Les deux ermites installèrent également leur sœur Yola à la tête de l'abbaye de moniales qu'ils fondèrent à la Balme à proximité de la chapelle St Romain de Roche. Durant sa période de gloire, cette abbaye comptait jusqu'à cent vingt-cinq nonnes. À l'approche de sa mort, St Romain alors âgée de 70 ans se rendit auprès de sa sœur pour la saluer une dernière fois. Il décéda à l'abbaye de la Balme et y fut enterré en 460.

Par la suite, l'abbaye devint un simple prieuré de moines dépendant du monastère de Condat. Au VIIe siècle, les reliques de St Romain seront rapatriées au monastère de Condat. En 1630, les moines de Condat se retirèrent à Lauconne pour fuir la peste qui sévissait à St Claude. Ils continuèrent à tenir le chapitre à St Romain de Roche.

la nef

la nef avant

le choeur

La chapelle existant à l'heure actuelle est d'époque romane. Son portail ouest est encadré par des colonnettes du début de l'époque gothique soit la première moitié du XIIIe siècle. À l'intérieur, nous pouvons observer quelques rajouts du XVIIe siècle. Il s'agit de la poutre de gloire supportant la grande croix et datée de 1627 et les murets séparant la nef du chœur. Les corbeaux à l'entrée, qui soutenaient probablement une tribune, sont ornés des armoiries de François de La Rochelle, grand prieur à cette époque.

la fontaine
La fontaine des moines

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2010.

 

Y ACCÉDER:

De St Claude, prendre la D436 puis la D470 vers Lavans-les-St-Claude puis vers Pratz. Prendre à gauche vers St Romain de Roche. Laissez la voiture à l'entrée du hameau puis traversez-le et suivez le chemin jusqu'à la chapelle.

À droite d'un des virages, un sentier mène en quelques mètres à la fontaine des moines.

La chapelle est ouverte du 1er avril au 1er octobre. Une procession y est organisée le lundi de Pentecôte.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 19 septembre 2010

Cette page a été mise à jour le 16 février 2015