La chapelle de Tronoën

À côté de la chapelle de Tronoën se trouve le plus ancien des sept grands calvaires de Bretagne. La chapelle elle-même est érigée sur un site occupé par l'homme depuis le néolithique. Elle est dédiée à Notre-Dame de Tronoan invoquée par les familles des marins disparus en mer.

tronoen 9

Un menhir brisé découvert sur le site témoigne de la présence humaine au cours du néolithique. Au cours de l'âge du fer, un oppidum était implanté à une centaine de mètres au nord de la chapelle. Au sein de cet oppidum fut retrouvé un fanum, daté du Ve et du IVe siècle av. J.-C., dédié au culte des morts puis à Vénus Anadyomène (la vénus sortie des eaux) gauloise. La chapelle actuelle fut construite au cours du XVe siècle et initialement dédié à Saint-Maudez, un moine irlandais venu en Bretagne au Ve ou au VIe siècle. La chapelle est actuellement dédiée à Notre-Dame de Tronoan invoquée par les familles des marins disparus en mer.

tronoen 7

La chapelle présente un plan rectangulaire de 25 m sur 12 m. Elle est constituée d'un vaisseau principal flanqué au nord par un bas-côté. Elle possède un chevet plat du côté est et est voutée d'ogives. La nef de deux fois deux travées est surmonté, au centre, d'un puissant arc diaphragme qui supporte le clocher constitué de trois flèches. La chapelle fut classée Monument historique en 1907.

tronoen 2

tronoen 8

Le calvaire est le plus ancien des sept grands calvaires de Bretagne (Guehenno, Pleyben, Plougastel-Daoulas, Guimiliau, Saint-Thégonnec-Loc-Eguiner et Plougouven). Il fut construit entre 1450 et 1470, datation faite en fonction des vêtements des personnages du calvaire vêtu selon la mode du temps de Charles VII. Le soubassement est long de 4,50 m et large de 3,50 m. Réalisé en granit (sauf pour trois scènes sculptées dans du kersanton), il comprend deux frises superposées surmontées de trois crucifixions (le christ et les deux larrons).

tronoen 10
La face est du calvaire

Selon une étude stylistique, le calvaire aurait été réalisé par quatre sculpteurs à différentes périodes. Il comprend trente scènes dont la lecture se fait de gauche à droite en partant de l'angle inférieur droit de la face est. Au niveau inférieur est explicité de manière chronologique le cheminement terrestre du Christ. Sur la face est se trouve l'Annonciation, suivie sur la face nord de la Visitation, de la Nativité et de l'Adoration des Mages. Sur la face ouest se trouvent la Présentation au temple, le baptême de Jésus et son passage devant les docteurs de la Loi. La face sud comprend le retour du Christ en gloire et la Scène. La lecture revient ensuite sur la face est avec le lavement des pieds et l'agonie dans le jardin des Oliviers.

tronoen 3
La face est du calvaire

Au niveau supérieur, la frise abandonne l'ordre canonique pour une lecture verticale insufflant ainsi un mouvement d'élévation vers la croix. Sur la face nord se trouve la Pâmoison de la Vierge et la flagellation du Christ. Sur la face ouest, nous pouvons voir le jugement de Ponce Pilate et la montée au calvaire. La face sud montre la résurrection du Christ. Sur la face est sont représentés la descente au limbe des patriarches, l'apparition à Marie Madeleine et le Christ délivrant des enfers Adam et Eve et le reste de l'humanité.

tronoen 4
La face nord du calvaire

Sur la plateforme supérieure, du côté ouest, est représentée la crucifixion avec Marie et Jean de part et d'autre de la Croix. Au pied du bon larron se tient un religieux représentant les quatre sacrements (le baptême, la confirmation, la pénitence et l'eucharistie).

tronoen 5
La face ouest du calvaire

Le côté est de la plateforme supérieure comprend une Vierge de Piété portant le Christ sur ces genoux et Saint-Jacques, reconnaissable à son grand manteau et son chapeau à large bord. Saint-Jacques clôt les pérégrinations des pèlerins qu'il libère de leurs engagements de pèlerinage.

tronoen 6
La face sud du calvaire

Ces photographies ont été réalisées en juin 2021.

 

Y ACCÉDER:

À Saint-Jean-Trolimon, prendre la D57 en direction de Plonéour-Lanvern. À la sortie de Saint-Jean-Trolimon, prendre à gauche en direction de Kergroes, Kerguen Bihan puis Tronoën.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 1er novembre 2021

Cette page a été mise à jour le 1er novembre 2021