Le site mégalithique de la
Pointe de la Torche

La petite presqu'ile de la Pointe de la Torche abrite un remarquable monument mégalithique fouillé une première fois en 1851 puis à nouveau en 1949 avant d'être classé Monument historique en 1960.

torche 10

La presqu'ile de la Pointe de la Torche, dénommée en breton Beg an Dorchenn, pointe du coussin, est un site occupé depuis le mésolithique final (5640 à 5550 av. J.-C.). Les hommes et les femmes de cette époque y ont laissé un énorme amas coquillier, restes de leurs repas constitués de coquillage. Les hommes du néolithique ont réinvesti l'endroit pour y ensevelir leurs morts en construisant deux cairns superposés sur l'éminence naturelle d'un diamètre d'une quarantaine de mètres trônant sur la presqu'ile. Les deux cairns s'adossent côté nord à une saillie rocheuse.

torche 13

torche 14

torche 15

torche 17

Le cairn inférieur, constitué d'une couche de blocs de pierre et de galets, a une hauteur de 0,50 à 1 m. Il renferme un dolmen à couloir dont la chambre a une forme octogonale. Cette chambre est flanquée de deux petites chambres latérales. Ces chambres contenaient un remplissage de sable terreux sur un dallage de pierres plates. Ce dolmen a une longueur de 10 m pour une largeur de 5 m. Il possède un court couloir de 3 m de longueur orienté au nord-est (81° nord). Les orthostates formant ce dolmen avaient une hauteur de 2 m. Lors des fouilles de 1946, le dolmen possédait encore vingt-trois orthostates dont un était affaissé. Une seule dalle de couverture était alors en place au-dessus du couloir et deux autres étaient tombés dans la chambre sud. En 1965, Jean L'Helgouach vit dans ce monument un dolmen avec une chambre compartimentée. Lors des fouilles du cairn inférieur, de nombreux éclats de silex furent retrouvés. Le dolmen fut daté du néolithique moyen.

plan

torche 19

torche 11

torche 12

Au cours du néolithique final, le dolmen fut transformé en allée couverte et un nouveau cairn, le cairn supérieur, fut créé. Celui-ci, d'une hauteur de 1 à 1,50 m, recouvre partiellement le cairn inférieur. La séparation entre les deux cairns est marquée par un surcroit de sable. Le cairn supérieur contenait des éclats de silex et de nombreux tessons de poterie. Le couloir du dolmen fut rallongé de 5 m, mais avec une nouvelle orientation au sud-est (102° nord). Ce nouveau couloir repose sur le versant est du cairn inférieur qui lui confère un sol incliné. En 1946, ce nouveau couloir était délimité par douze orthostates, mais ne possédait plus qu'une seule dalle de couverture. La chambre du dolmen fut également modifiée par des cellules transeptées sur les côtés nord et sud.

torche 21

torche 22

La première fouille du site fut effectuée en 1851 par Paul de Chatellier. Il signala à cette occasion que le cairn était déjà fort endommagé. Durant ces fouilles furent mis à jour du mobilier du néolithique moyen et final parmi lesquelles des poteries chasséennes, des silex du Grand-Pressigny, cinq perles et un bol en céramique du Souc'h. Des ossements humains furent également retrouvés. Une nouvelle fouille fut réalisée par Pierre Roland Giot en 1946. Dans la partie orientale du cairn inférieur furent alors retrouvés deux squelettes sans tombe ni mobilier. Pierre Roland Giot émit alors l'hypothèse que cette partie du cairn servait de cimetière provisoire. Les corps, une fois décharnés, étaient alors exhumés et transférés dans l'allée couverte. Le dolmen contenait de nombreux fragments d'ossements humains datés entre 4500 et 4090 av. J.-C.. L'allée couverte contenait elle des ossements non dissociés datés entre 2880 et 2500 av. J.-C. (datation au C14).

torche 26

torche 20

Ces photographies ont été réalisées en juin 2021.

 

Y ACCÉDER:

La Pointe de la Torche se trouve au nord de Saint-Guénolé et de Penmarch. Elle est accessible par la route côtière.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 1er novembre 2021

Cette page a été mise à jour le 1er novembre 2021