Le site mégalithique de la
Pointe du Souc'h

La Pointe du Souc'h, et plus spécifiquement le site de Menez Dregan, est un des plus anciens habitats humains en Bretagne. Dans une grotte effondrée fut retrouvé un habitat paléolithique daté de 500 000 ans. Le site au-dessus de cette grotte fut utilisé au néolithique pour y implanter une nécropole mégalithique.

cairn pointe du souch 6

cairn pointe du souch 2

Le site paléolithique fut découvert en 1985 par Bernard Hullegouet. Après un sondage en 1988/1989, des fouilles furent organisées chaque été entre 1991 et 2020. Durant cette période, plus de 150 000 objets (pollen, charbon, os, outils, etc.) furent recueillis par les scientifiques. Neuf couches d'occupation furent reconnues avant de tomber sur du terrain stérile. La couche la plus ancienne fut datée de 465 000 ans BP (before présent soit 1950), la plus récente de 200 000 ans BP. Ces différentes couches d'occupation étaient entrecoupées par des dépôts marins liés aux variations du niveau de la mer. Lors de l'occupation de cet habitat, le trait de côte se situait entre 5 à 10 km plus au large. Dans ces différentes couches d'habitation, plus d'une dizaine de foyers de feu entretenue furent répertoriés. Dans la couche 5 se trouvait un foyer entouré d'un cercle de pierres. Ce foyer fut daté par résonance paramagnétique électronique (RPE) entre 369 000 et 396 000 ans BP. Les foyers des couches 7 et 9 (465 000 ans BP) sont les plus anciens foyers de feu entretenu retrouvés en France.

grotte 2
La grotte de Menez Dregan

grotte 3
La grotte de Menez Dregan

Au-dessus de cet habitat du paléolithique fut établie au cours du néolithique une importante nécropole. Celle-ci fut fouillée pour la première fois en 1870/1871 par A. Grenot. Il y trouva un important mobilier constitué de silex taillés, de haches polies et d'un nouveau type de poterie, la poterie de Souc'h. Le site fut ensuite utilisé comme carrière de pierres jusqu'en 1970. Classé Monument historique en 1979, le site fit l'objet d'une importante campagne de fouille dirigée par Michel Le Goffic entre 2000 et 2007 avant une restauration partielle.

cairn pointe du souch 1

cairn pointe du souch 3
Dolmen de la phase VI

La nécropole est constituée d'un imposant cairn long de 42 m et large de 11 m. Sa hauteur initiale avoisinait les 5 m. Ce cairn contient un grand dolmen à couloir avec une chambre quadrangulaire constitué de petits orthostates et mur en pierre sèche, trois dolmens compartimentés, un dolmen à entrée latérale et une tombe. Les fouilles ont mis en évidence six phases de construction.

plan

cairn pointe du souch 18

Le premier monument était constitué d'une tombe recouverte d'un tertre en terre long de 26 m et large de 8 m. La tombe était une fosse de 2,15 m sur 1,20 m creusée dans la roche. Dans cette tombe furent mis à jour deux vases de la culture de Cerny, cinq armatures de flèche, un briquet en silex et une lame de hache polie. Ces objets furent datés de 4530 à 4360 av. J.-C.. Au début du IVe millénaire, un dolmen à couloir fut érigé au-dessus de cette tombe. Le couloir, ouvrant au sud-est, donnait sur une chambre quadrangulaire. Le dolmen était enfoui dans un cairn à parement multiple. Le couloir du dolmen fut par la suite condamné par une masse de pierres. Dans celle-ci fut retrouvée une louche en terre cuite.

cairn pointe du souch 4

cairn pointe du souch 5
Le dolmen de la phase V

cairn pointe du souch 8
Le dolmen de la phase V

cairn pointe du souch 10
Dolmen de la phase IV

Dans une troisième phase, un nouveau dolmen fut érigé au nord du dolmen à couloir. Il s'agit d'un dolmen dont la chambre de 2,80 m sur 1,80 m possédait deux chambres latérales. Dans une quatrième phase, un autre dolmen fut construit au nord du précédent. Il s'agit d'un dolmen multiple dont le couloir d'accès donne sur un vestibule central desservant quatre chambres.

cairn pointe du souch 15
Le dolmen de la phase VI

cairn pointe du souch 17
Le dolmen de la phase VI

cairn pointe du souch 14
Le dolmen de la phase VII

cairn pointe du souch 20
Le dolmen de la phase III

Le vide entre les deux dolmens des phases III et IV fut comblé par un dolmen à chambre compartimentée. Le couloir de ce dolmen a une longueur de 3,80 m et une largeur de 0,80 m. Il donne accès à une antichambre et a une chambre compartimentée de 7 m de longueur et de 5,20 m de largeur. Ce dolmen, daté de 3310 à 2910 av. J.-C., fut enfoui dans le cairn actuellement visible.

cairn pointe du souch 12
Le dolmen de la phase VI

cairn pointe du souch 7
Le dolmen de la phase V

Au cours du néolithique final alors que le monument était déjà partiellement ruiné, un nouveau dolmen fut érigé en son centre. Il s'agit d'un dolmen à entrée latérale. Le débouché de cette entrée dans le flanc du cairn fut aménagé en retrait des autres monuments. Le tamisage du remplissage de la chambre de ce dolmen livra 104 perles d'un diamètre inférieur à 5 mm provenant vraisemblablement d'une parure que portait une des personnes inhumées dans ce monument.

cairn pointe du souch 24
Le dolmen de la phase III

cairn pointe du souch 21
Le dolmen de la phase III

Ces photographies ont été réalisées en juin 2021.

 

Y ACCÉDER:

La Pointe du Souc'h est située entre Dregan et Poulhan, le long de la route côtière allant d'Audierne à Penhors.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 1er novembre 2021

Cette page a été mise à jour le 1er novembre 2021