Le parc Jingshan

dscf5145

Le parc Jingshan est également nommé la colline de 10 000 ans ou la colline de la perspective. Pour beaucoup de Chinois, il s'agit de la colline du charbon, car selon la légende l'empereur y cachait une réserve de charbon. Une autre explication pour cette dénomination viendrait de la terre noire comme du charbon qui constitue les collines.

jingshan park 1

qiwand
Le pavillon Qiwang

Le parc fut aménagé au cours des dynasties Liao (916-1125) et Jin (1115-1234). Les collines furent créées avec la terre extraite lors du creusement des douves de la Cité Interdite. Érigées au nord de la Cité Interdite, les cinq collines ainsi créées servaient de bouclier Feng shui pour protéger la Cité Interdite contre les mauvais esprits, les tempêtes et la poussière du nord. Jusqu'à la dynastie Qing (1644-1912), le parc était exclusivement réservé à l'empereur. Le dernier empereur de la dynastie Ming, Chongzhen, renversé par Qing Shizu, s'y suicida le 25 avril 1644. Le parc faisait partie intégrante de la Cité Interdite jusqu'en 1900 où les murs reliant les deux furent abattus pour y faire passer une route. Plusieurs bâtiments furent également détruits à cette occasion. Le parc fut ouvert au public en 1928.

jifang
Le pavillon Jifang

jingshan 8
Vue en direction du nord de Pékin

jingshan 10
Vue sur la Cité Interdite

jingshan 12

Les cinq collines ont une circonférence de 1015 m et une hauteur de 40 m. Ils ont longtemps été les points culminants de Pékin. Au sommet de chaque colline se trouve un pavillon abritant un bouddha en bronze. Malheureusement, quatre d'entre eux ont été dérobés en 1900 par les troupes du corps expéditionnaire allié venu à Pékin pour briser le siège des Légations étrangères. Au sommet de la colline centrale se trouve le pavillon Wanchun, le pavillon des "Dix Mille Printemps". Couvert d'une toiture à trois niveaux, il fut construit au cours de la dynastie Qing (1644-1912).

wanchung
Le pavillon Wanchung

zhouhang
Le pavillon Zhou Shang

Le pavillon Qiwang possède une toiture à deux étages en vermeil avec des balustrades en marbre blanc. Les empereurs y vénéraient la tablette commémorative de Confucius. Le pavillon Zhou Shang ou de la longévité impériale était le lieu sacré où l'empereur vénérait les ancêtres. Les corps de certains souverains et souveraines y reposaient. C'est dans ce pavillon que l'empereur Chongzhen se suicida.

fulan 2
Le pavillon Fulan

fulan 3
Le pavillon Fulan

guanimio
Le pavillon Guanmiao

Le parc d'une superficie de 23 ha possède trois entrées dénommées Jinghan, au sud, Shanzuoli, à l'est, et Shanzouli, à l'ouest. En avril et mai s'y déroule le festival des Pivoines où sur un parterre de 1100 m2 fleurissent 544 espèces de pivoines.

porte sud 1
La porte Shanzouli (porte de l'ouest)

porte sud 2
La porte Shanzouli

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2019 par Xavier.

 

Y ACCÉDER:

Le parc Jingshan est situé au nord de la Cité Interdite. Depuis le centre de Pékin, les lignes de bus 5 et 58 y mènent, station Jingshan Houjie. Le parc est ouvert de 6 h 30 à 20 h et son accès est payant.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 8 mars 2020

Cette page a été mise à jour le 24 mars 2020