Le Temple du Ciel

01-18
L'autel du Ciel

Situé dans le quartier historique de Xuanwu au sud de la ville de Pékin, le "temple du Ciel" possède une disposition conforme à la croyance chinoise affirmant que la terre est carrée et le ciel est rond. Le "temple du Ciel" est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998.

11-20
La "salle des prières pour la bonne récolte"

11-26
Bâtiment annexe de la "salle des prières pour la bonne récolte"

11-28
La "salle des prières pour la bonne récolte"

Le "temple du Ciel" fut construit entre 1406 et 1420 sur ordre de l'empereur Yongle de la dynastie Ming. En 1530, la 9e année du règne de l'empereur Jiajing, les sacrifices faits au ciel furent séparés de ceux faits à la terre. À cette occasion fut construite la Demeure du Seigneur du Ciel renommé par la suite "temple du Ciel". En 1749, au cours de la 14e année de son règne, l'empereur Qianlong fit agrandir la Demeure du Seigneur du Ciel. Il s'agissait alors d'une période faste pour le temple dont la superficie atteignit 273 ha. Au cours de la 2e guerre de l'opium entre 1856 et 1860, le temple fut occupé par l'alliance franco-britannique. Le temple fut utilisé comme poste de commandant par l'alliance des huit nations lors de la révolte des Boxers en 1900. Après la chute de la dynastie Qing en 1911, le temple fut pillé et laissé à l'abandon. Il fut transformé en parc et ouvert au public en 1918. Le site fut rénové à partir de 2005 pour un montant de 47 millions de Yuans (4,3 millions d'euros) en vue des Jeux olympiques de Pékin de 2008.

01-3
Porte du "Ciel du nord"

06-2
La "Demeure du Seigneur du Ciel"

07-2
La porte Chengzhen

11-46
La cour de la "salle des prières pour la bonne récolte"

Cet imposant complexe a une longueur de 1,5 km dans l'axe nord-sud et une largeur de 1 à 1,7 km dans l'axe est-ouest. Il a une superficie de 267 ha, soit quatre fois celle de la Cité Interdite. Il est délimité au nord par deux murs d'enceinte et par un mur au sud. Le complexe abrite 92 bâtiments formant plus de 600 pièces.

01 firewood 1
Bruloir sur le parvis

01 firewood 5
Bruloir sur le parvis

12-1
La terrasse du dressing nord

14-2
Un des "long corridor"

L'autel du Ciel fut édifié en 1530 puis reconstruit en 1749 (14e année du règne de l'empereur Qianlong). Il s'agit de trois terrasses circulaires érigées sur une base carrée symbolisant la terre. Au sommet se dresse l'autel rond symbolisant le ciel. La terrasse supérieure comprend neuf cercles concentriques radiants autour d'une pierre centrale. Le premier cercle est composé de neuf dalles et le dernier cercle de quatre-vingt-une dalles (9 x 9). Le chiffre 9 en plus d'être le chiffre le plus élevé symbolise les neuf ciels. Les escaliers donnant accès aux terrasses comportent toujours neuf marches. Les terrasses sont entourées de 360 balustres en marbre.

01-8
La porte Liangxing donnant accès à l'autel du Ciel

01-24
La dalle centrale de l'autel du Ciel

01-23
La terrasse supérieure de l'autel du Ciel

01-25
L'autel du Ciel

Au nord de l'autel du Ciel se trouvent la "Demeure du Seigneur du Ciel" et la "Salle des prières pour la bonne récolte". Ces différents lieux sont reliés entre eux par le pont Danli, long de 360 m. Surplombant le site de 4 m, il est large de 30 m. La partie centrale de la chaussée ne pouvait être empruntée que par l'empereur du Ciel. La partie est de la chaussée était réservée à l'empereur (route impériale) alors que la partie ouest était réservée à l'aristocratie. Le côté nord du pont est plus haut que le côté sud pour donner l'illusion de monter au ciel.

11-6
Le pont Danli

11-10
Le pont Danli

11-13
Le pont Danli

11-14
La porte d'accès à la salle des Prières pour la bonne récolte

La "Demeure du Seigneur du Ciel" fut édifiée en 1530 puis reconstruite en 1752. Il s'agit d'une rotonde de 15,60 m de diamètre et haute de 19,50 m construite sur un tertre en marbre. Son plafond représente la voute céleste impériale. Elle servait de remise aux tablettes ancestrales. La rotonde est entourée d'un mur circulaire de 65 m de diamètre, le mur de l'écho. La rotonde est encadrée par deux bâtiments. Celui à l'est est dédié au Yang (divinité du soleil) et contient des peintures. Celui de l'ouest est dédié au Yin (divinité de la lune). Construit en 1530, il possède une double rangée de poutres polychrome.

06-1
La "Demeure du Seigneur du Ciel"

06-8
La "Demeure du Seigneur du Ciel"

06-10
La "Demeure du Seigneur du Ciel"

04-4
Annexe est de la "Demeure du Seigneur du Ciel"

04-2
Annexe est de la "Demeure du Seigneur du Ciel"

04-3
Annexe est de la "Demeure du Seigneur du Ciel"

05-1
Annexe ouest de la "Demeure du Seigneur du Ciel"

03-2
Le "mur de l'écho"

06-4
Chemin de pierre de la "Demeure du Seigneur du Ciel"

Au niveau de l'allée d'accès à la "Demeure du Seigneur du Ciel" sont disposées trois dalles sonores. Si l'on frappe dans ses mains devant la 1re dalle, on obtient un écho. Si on le fait devant la 2e dalle, il se produit deux échos et trois devant la 3e dalle.

13-2
Le hall du "Ciel Impérial"

13-3
Le hall du "Ciel Impérial"

13-10
Le hall du "Ciel Impérial"

13-08
Le hall du "Ciel Impérial"

La "salle des prières pour la bonne récolte" fut construite en 1420 sous une forme carrée. Reconstruit en 1545, elle prit alors la forme d'une rotonde de 24,20 m de diamètre et haute de 38,20 m. Construite entièrement en bois sans le moindre clou, elle possédait alors trois toits superposés recouverts de tuiles jaunes symbolisant la terre, de tuiles vertes symbolisant le monde des mortels et de tuiles bleues symbolisant le ciel. À nouveau reconstruite en 1751 par l'empereur Qianlong, les tuiles des trois toits furent toutes remplacées par des tuiles bleues. En 1889, le bâtiment fut incendié par la foudre.

11-29
La "salle des prières pour la bonne récolte"

11-31
Le chemin de pierre de la "salle des prières pour la bonne récolte"

11-35
La "salle des prières pour la bonne récolte"

11-37
La "salle des prières pour la bonne récolte"

11-40
La "salle des prières pour la bonne récolte"

La rotonde est entourée par trois terrasses concentriques reliées par des escaliers en marbre. À l'intérieur, au centre de la rotonde, se trouvent quatre piliers représentant les quatre saisons. Ces piliers sont entourés par 24 autres piliers représentant les douze mois de l'année et les douze heures de la journée et de la nuit. Vingt-huit autres piliers représentent les 28 constellations de la mythologie chinoise. La "salle des prières pour la bonne récolte" était visitée par l'empereur lors de cérémonies consacrées au Ciel qui avaient lieu en juin, au solstice d'hiver et à la 1re lune de l'année.

16-10
Le pavillon double de la longévité

16-12
Le plafond du pavillon double de la longévité

16-19
Le pavillon "Fan Shaped"

16-15
Le plafond du pavillon "Fangsheng"

À l'ouest du complexe se trouve la salle de l'abstinence (temple du jeûne). Dans ce palais, l'empereur et ses ministres observaient un jeûne de trois jours avant chaque cérémonie. Ce palais fut construit en 1420.

14-4
Le "long corridor"

15-2
La "divine cuisine du nord"

10-1
La salle de l'abstinence

10-4
La porte Chengzhen

09-1
Du "hall du sacrifice" ne subsistent que les colonnes des fondations.

09-3
Le hall du sacrifice

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2019 par Xavier.

 

Y ACCÉDER:

Le temple du Ciel est accessible par la ligne 5 du métro, station Tiantan East Gate (sortie A). L'entrée est payante (ticket en vente sur place)

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 8 mars 2020

Cette page a été mise à jour le 23 mars 2020