La tour de Florimont 

La tour de Florimont

Le petit village de Florimont est dominé par les ruines d'une tour au sommet crènelée. Cette tour visible de loin, trône sur une hauteur qui fut jadis occupée par les Romains.

florimont 11

La première occupation des lieux remonte au temps des Romains. Ils installèrent le long de la voie romaine reliant Mandeure à Augst, à cet endroit, une tour de guet. La première mention historique remonte à 1258 où le "Blumenberg", qui deviendra Florimont, était une possession du comte Ulric II de Ferrette. À l'époque, un petit château ou un poste de garde devait déjà exister à cet endroit. Le comte Thibaut de Ferrette remit le château, ou le village, en 1309 en fief à l'évêque de Bâle, Otton de Granson. À la mort d'Ulric III, dernier comte de Ferrette, en 1324, le fief revint à sa veuve Jeanne de Montbéliard. Elle le transmit à sa fille Marguerite en 1347 qui le transmit elle-même à sa fille, Marguerite, en 1358. Elle vendra le domaine, en 1359, aux Habsbourg qui l'intègreront à la seigneurie de Delle. Celle-ci sera rattachée à la seigneurie de Belfort en 1370.

florimont 1

florimont 13

De 1391 à 1407 puis à nouveau en 1421, le château fut mis en gage auprès des comtes de Thierstein. Un tableau, daté de 1400, montre le château avec, à proximité, un puits à balancier. En 1425, le comte de Thierstein ouvrit le château aux troupes de l'évêque de Bâle qui était en guerre contre les Neuchâtel. Il s'en suivit un pillage en règle du château et du village. Les deux furent ensuite incendiés. Les ruines seront vendues, en 1457, à Markward von Stein, bailli de Montbéliard, qui restaura le château. En 1496, le domaine fut gagé à son gendre, Bernard de Reinach. Il le sera de nouveau en 1560 par les Habsbourg auprès du comte Nicolas de Bollwiller. Celui-ci restaura le château entre 1563 et 1564.

En 1577, le château fut détruit par un incendie déclenché accidentellement par une servante qui mit le feu à son lit avec sa chandelle. Le château ne sera reconstruit qu'en 1612 pour peu de temps toutefois. Les Suédois le démantelèrent en 1635 au cours de la guerre de Trente Ans. La seigneurie revint, en 1672, à Gaspard Bartaud. Louis XIV la racheta en 1682 pour l'offrir à l'intendant de la Grange qui le revendit avec un bénéfice conséquent à Gaspard Bartaud en 1684. Les droits de la seigneurie furent cédés aux barons de Ferrette (rien à voir avec les comtes de Ferrette) en 1785. À la Révolution française, en 1793, le château fut confisqué comme bien national et vendu.

florimont 9
L'intérieur de la tour d'escalier

florimont 6
L'intérieur de la tour

La tour actuelle a été érigée en 1892 sur l'emplacement probable du donjon par le comte Gustave de Reiset. La famille de Reiset est toujours propriétaire du site. Il s'agit d'une tour ronde d'un diamètre d'environ 10 m et haute de deux étages. Sur son côté est accolée une tourelle d'un diamètre d'environ 1,50 m qui abritait l'escalier en colimaçon d'accès aux étages. La tour était couronnée d'une terrasse avec un parapet crènelé.

florimont 3

Ces photographies ont été réalisées en février 2014.

 

Y ACCÉDER:

De Delle, prendre la direction de Faverois puis poursuivre vers Courtelevant et bifurquer vers Florimont. Vous pouvez également rejoindre directement Florimont depuis Delle par la D43. Garez-vous au parking du cimetière et montez à pied le long de la rue à gauche du parking. À l'embranchement, prendre à droite le chemin qui contourne la butte du château. L'accès à la tour se fait par l'arrière de la butte.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 24 avril 2014

Cette page a été mise à jour le 24 février 2015