Le château du Haut-Andlau

Le château de Haut-Andlau est bien visible depuis la plaine d'Alsace, ces deux donjons, disposés de chaque côté du logis, lui donnent une silhouette parfaitement reconnaissable. Cette silhouette, unique dans le monde castral, le rend identifiable du premier coup d'œil.

chateau andlau 11

La construction de ce château fut entreprise entre 1246 et 1264 par Eberhard d'Andlau, un ministériel (chevalier-serf) de l'abbaye d'Andlau. La première mention au château dans un traité fut faite en 1274. Ce n'est cependant qu'en 1337 que l'abbaye d'Andlau en réclama la propriété, car le château avait été construit sur les terres de l'abbaye sans autorisation. Pour déjouer les prétentions de l'abbaye, Rodolphe d'Andlau remit alors le château à l'évêque de Strasbourg qui le lui rendit en fief. Les Andlau donnèrent, en 1355, le château en arrière-fief au Uttenheim, mais le récupérèrent très rapidement. Ils le confièrent par la suite à la garde de différents chevaliers, dont Thénie Lamprecht, un bourgeois d'Obernai. En 1438, les troupes de cette ville s'emparèrent nuitamment du château afin de le capturer, car celui-ci, en acceptant de servir les Andlau, avait failli à son serment lui interdisant de prendre du service ailleurs qu'à la ville d'Obernai.

chateau andlau 25

chateau andlau 14

chateau andlau 15
L'entrée de la basse-cour

chateau andlau 23
La basse-cour

En cours du XVIe siècle, le château connut une phase de reconstruction. La basse-cour reçut en flanquement deux petites tours et l'entrée du château fut reconstruite avec un pont-levis et une nouvelle porte comme en atteste l'inscription de la date de 1538 au fronton de celle-ci. Au cours de la guerre de Trente Ans, en 1633, le château fut brièvement occupé par les troupes suédoises avant d'être occupé, de 1633 à 1635, par les troupes de la ville de Strasbourg. À la demande des Andlau, la ville de Strasbourg installa, à partir de 1673, une garnison de sept hommes au château, qui devint la résidence des forestiers chargés de l'administration du domaine des Andlau. Le château fut pillé en 1678 par les troupes françaises du maréchal de Créqui.

chateau andlau 27
La basse-cour

chateau andlau 26
La basse-cour avec la rampe d'accès au logis

chateau andlau 28

chateau andlau 31
L'entrée du logis côté ouest

En 1695, aurait été abattu au pied du château, par le bailli forestier Franz d'Ettighofen, le dernier ours présent dans le massif des Vosges. En 1789, à la Révolution française, le Haut-Andlau, le seul château habité en Alsace, fut confisqué par les révolutionnaires. Passé sous le contrôle de l'administration, il resta occupé par les gardes forestiers du domaine. En 1800, le château et le domaine forestier furent vendus aux chanoines d'Eichstatt avant d'être rachetés, en 1801, par le commerçant Henri Maurice Geschwind. À partir de 1806, celui-ci démantela partiellement le château pour en vendre les éléments aux plus offrants. La ruine fut rachetée en 1818 par le comte Antoine Henri d'Andlau. Il l'échangea contre un immeuble situé dans la ville d'Andlau. Son fils Armand Gaston Félix vendit, en 1822, les forêts du domaine aux frères Hallez. La famille d'Andlau ne gardant que le château avec quelques arpents de terre à proximité. Les ruines furent classées Monument historique en 1926. Des travaux de consolidation furent alors entrepris entre 1927 et 1928 par le Club Vosgien. Tombée dans l'oubli, la ruine se rappela au bon souvenir des hommes en 1998 lorsqu'un mur s'effondra. En 2000 fut créée l'association des Amis du château d'Andlau qui depuis œuvre pour la sauvegarde de ce patrimoine.

chateau andlau 30
L'entrée du logis côté est

chateau andlau 32
L'enceinte du logis côté ouest

chateau andlau 40
L'intérieur du logis avec le donjon nord

chateau andlau 34
L'intérieur du logis avec le donjon sud

chateau andlau 39
L'intérieur du logis avec le donjon nord

chateau andlau 43
Une des cheminées du logis

chateau andlau 45
Le donjon nord

Le château se compose principalement d'un logis de trois niveaux construit sur un promontoire rocheux que sépare un fossé taillé dans le roc de la montagne. L'éclairage du 1er niveau du logis est assuré par des archères alors qu'aux 2e et 3e niveaux, les murs sont percés par de splendides fenêtres gothiques en arc brisé ou par des fenêtres à coussièges (banc de pierre) créées au XVIe siècle. Le logis est flanqué au nord et au sud de deux donjons de 10 m de diamètre. La basse-cour du château s'étend à l'est du logis face à la plaine.

chateau andlau 53
La façade est du logis (côté interne)

chateau andlau 49
La façade est du logis (côté interne)

chateau andlau 55
La porte de la façade ouest

chateau andlau 44
La façade ouest du logis (côté interne)

plan

Ces photographies ont été réalisées en avril 2022.

 

Y ACCÉDER:

De Barr, prendre la direction du Mont-Sainte-Odile par la D854. Après la sortie du village et le camping, prendre à gauche la route forestière pour le Hungerplatz (Auberge). De là, suivre à pied le sentier balisé d'un cercle rouge, triangle bleu, croix rouge vers le château.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 21 mai 2022

Cette page a été mise à jour le 21 mai 2022