Le couvent perdu de
Schwarzenthann

1117 :

1re mention, le couvent devient le pendant féminin du couvent de Marbach, situé entre Voeglinshofen et Husseren les Châteaux

les murs de la chapelle
L'emplacement du cimetière en 2001
1124 :

Consécration de la chapelle

1154 :

C'est de cette époque qu'est datée l'écriture du "codex Guta-Sintram". Ce manuscrit de 326 pages, rédigé par la moniale Guta et illustré par le moine Sintram comporte un nécrologue (une liste de défunts), un homéliaire, qui suit les évangiles du jour et la règle de saint Augustin. D'après les spécialistes, les conseils d'hygiène ou de diététique, les travaux du mois et les multiples enluminures du codex Guta-Sintram sont précieux pour comprendre la vie du XIIIe siècle.

1254 :

Le couvent subit son premier pillage.

1280 :

Réconciliation du couvent (reconsécration après une profanation).

1298 :

Le couvent est détruit par Thiébaud de Ferrette

1313 :

Reconstruction du couvent.

la chapelle
Les murs délimitant la chapelle en 2001
1360 :

Le couvent subit un nouveau pillage exercé par les anglais.

1484 :

Installation d'une communauté d'Augustine.

1494 :

Après un nouveau abandon en 1493, les locaux sont réoccupés par les moniales du couvent cisterciens de Lucelle.

1525 :

Pillage par les Rustauds (guerre des paysans).

1530 :

La communauté est transférée vers le couvent de Schonensteinbach.

1531 :

A partir de cette date, le couvent sert de carrière. Ses pierres servent notamment à la construction du collège de jésuite d'Ensisheim et de l'église de Soultzmatt.
Le choeur de la chapelle restera en activité jusqu'en 1778.

 

Les occupants du couvent auraient creusé des souterrains allant jusqu'au lieu dit du Blumenstein qu'occupe actuellement le terrain de sport de Wintzfelden. Il existait en effet, à cet endroit, sept petites grottes dont les galeries s'étaient effondrées au bout de quelques mètres. Elles ont été détruites lors de la construction du terrain de sport. D'autres souterrains allaient dans la direction du Ritzenthal (au nord). Ces galeries étaient destinées à permettre la fuite des occupants du couvent. La légende prétend que les moniales auraient caché dans ces souterrains douze statues en or représentant les douze apôtres. Les nuits de tempêtes, vers minuit, on peut apercevoir les fantômes des sœurs se promener dans les ruines où on les entend pleurer et prier.

Après la destruction du couvent, les habitants de Rouffach voulaient emporter la cloche de Schwarzenthann. Ils la placèrent sur un chariot tiré par des bœufs. A la sortie de Soultzmatt, l'attelage refusa d'avancer. Tous les efforts pour faire bouger l'attelage demeurèrent vain. Ils décidèrent donc, sur les conseil d'un prêtre, de faire demi tour et d'installer la cloche au clocher de l'église St-Sébastien de Soultzmatt. L'attelage repartit sans difficulté et la cloche fut même tirée par un seul bœuf malgré la montée. La cloche sonne toujours, mais personne n'a jamais trouvé les statues ni même les souterrains.

le sarcophage
Le sarcophage de la mère supérieure tel qu'il était en 1981

Détails du sarcophage et des pierres tombales
le cimetière
Vue du cimetière attenant à la chapelle en 1981

codex
Une page du codex Guta-Sintram

vestige de mur
Vestige de murs en 2007

la chapelle en 1981
Les murs délimitant la chapelle en 2007

vestige de murs en 2001
Vestige de mur en 2007

vestige de mur en 1981
Vestige de mur en 1981

le puit
Les ruines du puits en 1981

la chapelle en 2001
La chapelle en 2007

plan

Le couvent a été redécouvert en 1969 et a fait l'objet de fouille en 1970. Le sarcophage et les pierres tombales découvertes ont été transférés près de l'église de Winztfelden en 1985 afin de les préserver d'un pillage définitif.

le sarcophage

les pierres tombales
Le sarcophage et les pierres tombales
à leur nouvel emplacement.

le sarcophage

Ces photographies ont été réalisées en 1981, en 2001 et en 2007

Y ACCÉDER:

Allez à Wintzfelden, dans la vallée de Soultzmatt. Après l'entrée du village, prenez la 1re rue à gauche et passez à côté de l'église. Prenez ensuite le chemin forestier à gauche, à l'indication "Vestiges de Schwarzenthann". Ce chemin peut être pris en voiture ou à pied. Restez sur ce chemin (sans prendre d'embranchement) et gravissez la colline. Laissez la plantation de vignes à votre gauche et entrez dans la forêt. Garez la voiture à côté du panneau d'information. Les ruines se trouvent derrière le panneau légèrement sur la gauche.

Au retour, arrêtez vous à l'église de Wintzfelden où dans le cimetière l'entourant, ont été regroupées, le sarcophage et les pierres tombales trouvées dans les ruines de Schwarzenthann.

Avant de quitter la vallée, arrêtez vous à l'église de Soultzmatt, où se trouvent de très beaux sarcophages carolingiens et de superbes pierres et monuments funéraires.

sarcophages carolingiens
Sarcophages carolingiens

pierres tombales à Soultzmatt
Pierres tombales à l'extérieur de l'église de Soultzmatt

bas relief dans l'église
Bas relief dans l'église de Soultzmatt

dalles funeraires
Dalles dans l'église

dalles funeraires
Dalles funéraires dans l'église de Soultzmatt

Ces photographies ont été réalisées en 2001

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 21 décembre 2002

Cette page a été mise à jour le 21 février 2015