Les châteaux du Haut-Hattstatt
et du Schrankenfels

Le château de Haut-Hattstatt, situé à 787 m d'altitude, est un des plus hauts châteaux médiévaux d'Alsace. Les châteaux de Schrankenfels et de Haneck se partagent un éperon rocheux à 2,2 km à l'ouest à une altitude similaire. Il n'en reste malheureusement que quelques pans de murs qui ne reflètent plus leur grandeur passée.

haut hattstatt 14
Reste de mur du Haut-Hattstatt

schrankenfels 16
Le Schrankenfels

Le château de Haut-Hattstatt est cité depuis le Xe siècle, il servit probablement, à partir de 960, d'habitat aux Sires de Lupfen. La famille de Hattstatt fit son apparition vers 1162 avec Conrad 1er le Jeune. Elle s'établit au niveau du village de Hattstatt, situé à la naissance des coteaux sous-vosgiens. Les Hattstatt firent reconstruire le château des Lupfen en 1280. Le château, connu sous le nom de Haut-Hattstatt, porte également le nom de Barbenstein. La famille de Hattstatt était très liée aux Habsbourg puisque l'empereur du Saint Empire romain germanique, Rodolphe de Habsbourg, nomma Conrad Wernher de Hattstatt, bailli de Haute-Alsace. Charge qu'il exerça entre 1263 et 1320. Thonige de Hattstatt tint le château en fief des Habsbourg aux alentours de 1400. Pour des raisons obscures, les Hattstatt furent bannis en 1456, mais retrouvèrent leurs biens dès l'année suivante.

haut hattstatt 1
Reste de mur au sommet du Haut-Hattstatt

haut hattstatt 2
Reste de mur au sommet du Haut-Hattstatt

haut hattstatt 15
Le fossé du Haut-Hattstatt

haut hattstatt 13
Reste de mur du Haut-Hattstatt

Le château fut une des résidences du chevalier Pierre de Reguisheim, un des protagonistes de la "guerre des 6 deniers" en 1466. Le meunier mulhousien, Hermann Klee, réclama vainement son salaire de 6 deniers à la bourgeoisie de Mulhouse. Le chevalier Pierre de Reguisheim, commandant la garnison des trois châteaux d'Eguisheim, ayant également des comptes à régler avec Mulhouse, prit fait et cause pour le meunier. Cela déclencha alors le siège des châteaux par les troupes de Mulhouse. Le château de Haut-Hattstatt aurait été assiégé puis brulé par les habitants de Turckheim et de Munster qui avaient pris parti pour Mulhouse. L'incendie aurait duré huit jours, ce qui démontre l'importance du château à l'époque. La famille de Hattstatt s'éteignit en 1587 à la mort, sans descendance, de Nicolas de Hattstatt. Leurs biens passèrent alors aux mains des Truchsess de Rheinfelden, nobles de Suisse. Le château de Haut-Hattstatt, en ruine, fut vendu, en 1646, à la ville de Colmar comme carrière de matériaux. Les rares vestiges et notamment les fossés taillés dans le rocher furent investis pendant la 1re Guerre mondiale par l'armée allemande qui y établit plusieurs abris bétonnés et creusés dans le roc.

haut hattstatt 5
Abri allemand de la 1re Guerre mondiale

haut hattstatt 16
Entrée d'un abri allemand de la 1re Guerre mondiale dans le fossé

haut hattstatt 18
Entrée d'un abri allemand de la 1re Guerre mondiale dans le fossé

haut hattstatt 21
Une vue dans cette entrée

Du château de Schrankenfels il ne reste qu'un donjon pentagonal dont le plan combine, sur le côté de l'attaque, un tracé anguleux avec un tracé courbe. Le château est isolé sur l'éperon rocheux par de profonds fossés. Il protège les deux autres châteaux construits en enfilade sur l'éperon. Ces deux autres châteaux, connus comme étant le Burgstall et le Haneck, sont probablement nés d'un partage du château au cours du XIVe siècle, mais leur histoire reste largement inconnue. Du Burgstall, ne subsiste que la base, sur une hauteur de 2 m, du donjon de 7 m de côté. Du Haneck subsiste une enceinte de 22 m sur 17 m aux angles arrondis du côté nord. Le donjon, situé du côté de l'attaque au nord-est, a une base de 6,20 m sur 5,70 m. Un très important fossé, creusé dans le rocher, le sépare du Burgstall. Ces châteaux sont situés à la limite des terres du Mundat de Rouffach, possession de l'évêque de Strasbourg, et des terres de l'abbaye de Munster dont le chevalier de Schrankenfels était un vassal.

schrankenfels 2
Le Schrankenfels

schrankenfels 6
Le donjon du Schrankenfels vu depuis la cour interne

schrankenfels 4
Le mur d'enceinte nord du Schrankenfels

schrankenfels 8
Le Schrankenfels

Le château de Schrankenfels fut construit entre 1210 et 1240 par Dietrich de Schrankenfels qui était lié à la famille de Gueberschwihr. Le château apparait pour la première fois en 1241 dans un document de donation faite au monastère bénédictin de Wasserfels. Jean de Schrankenfels y apparait comme un vassal de l'évêque de Strasbourg. Ce même Jean de Schrankenfels soutint l'abbé Gérard de l'abbaye de Munster lors de sa protestation contre la construction du château de Schwartzenbourg par l'évêque de Strasbourg sur les terres de l'abbaye. En 1305, les Schrankenfels furent des vassaux de la famille de Hattstatt. Lors de l'extinction de la famille de Schrankenfels, le château passa aux mains des Hattstatt.

schrankenfels 9
Les emplacement du logis du Schrankenfels

schrankenfels 17
Le donjon du Schrankenfels

schrankenfels 14
Le Schrankenfels

schrankenfels 15
Le Schrankenfels

plan

Le château de Haneck est mentionné pour la première fois en 1422. Il est alors mentionné comme étant aux mains de la famille de Gundolsheim, vassal des Hattstatt. Le château de Schrankenfels fut mentionné en ruine à partir de 1431 et le chroniqueur Materne Berler précisa, en 1470, qu'il fut détruit de manière intentionnelle. En 1463, l'abbé de l'abbaye de Munster renouvela le fief des Hattstatt et en 1543, il inféode à Frédéric de Hattstatt le château du Haneck. Le château de Schrankenfels devint une possession des Schauenbourg en 1603. L'ensemble de ces châteaux fut probablement détruit au cours de la guerre de Trente Ans.

schrankenfels 20
Le côté nord du Schrankenfels

schrankenfels 19
Le mur du côté nord du Schrankenfels

burgstall 1
La ruine du Burgstall

burgstall 3
La ruine du Burgstall

Ces photographies ont été réalisées en mai 2017.

 

Y ACCÉDER:

De Gueberschwihr, prendre la D15 en direction du couvent Saint-Marc et d'Osenbuhr. Après le passage du couvent Saint-Marc, se garer au niveau du virage à gauche (croisement avec des chemins forestiers). Prendre à pied le chemin du Bildstoecklé (balisage cercle bleu / croix jaune) jusqu'au lieu-dit Bildstoecklé. À cet endroit, un sentier mène au sommet occupé par le château du Haut-Hattstatt. Du Bildstoecklé, suivre ensuite le chemin forestier (balisage rectangle jaune) jusqu'au château du Schrankenfels.

Attention, l'accès aux ruines des châteaux est interdit par un arrêté préfectoral depuis 2018.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 13 juin 2020

Cette page a été mise à jour le 13 juin 2020