Les grottes préhistoriques de l'Ölberg 

Les grottes préhistoriques de l'Ölberg

Dans la face sud-est de la butte calcaire d'Ölberg entre Ehrenkirchen et Gütighofen s'ouvrent plusieurs petites grottes ayant servi de refuge durant la préhistoire et le Moyen-âge à l'homme.

grotte 6
L'entrée d'une des petites grottes peu profonde

Le site, qui fait l'objet d'un classement en zone naturelle protégée, présente de nombreuses petites falaises liées au creusement du massif calcaire par la rivière Möhlin qui coule actuellement au pied du massif. À mi-hauteur sont situées deux petites grottes, profondes de 3 à 4 m, ainsi que plusieurs abris sous roche. Une grotte un peu plus profonde s'ouvre à une dizaine de mètres au-dessus de ce niveau. Son entrée n'est accessible qu'avec du matériel d'escalade. Dans ces différentes grottes, aménagées par l'homme, ont été découverts des vestiges d'ossements et des silex taillés. Ceux-ci ont été datés d'une période comprise entre 35000 et 8000 ans av. J.- C.. L'endroit est considéré comme un campement de chasseurs de rennes. Ils y trouvaient un abri exposé au sud, de l'eau et un abondant gibier dans la plaine en face des grottes. La période d'occupation la plus ancienne correspond à la dernière période glacière, ce qui fait que le site n'a certainement été occupé que durant les jours les plus chauds de l'été. Les occupants ayant séjourné ici sont des homo sapiens, mais ils ont pu être précédés par des néandertaliens. Si c'est le cas, ils n'ont cependant laissé aucune trace.

grotte 14
La grotte visible depuis le sentier (face au sud)

grotte 11
La grotte vue de près

grotte 17
La falaise aux grottes

La partie la plus au nord du site fut occupée, entre 1200 et 1600, par un petit château, le Hauenfels. Il en subsiste un pan de mur de la façade, long d'environ 13 m et épais de 1,20 m, et une petite partie du mur nord. Le château devait être constitué d'un seul bâtiment d'environ 15 m sur 3 m, accolé à la paroi rocheuse. La hauteur de la façade étant encore de 4 m et des restes d'encoches destinées à recevoir des poutres laissent supposer que ce bâtiment possédait au moins un étage. Un mur de séparation indique la présence de deux pièces contiguë. Des meurtrières dans la façade assuraient l'éclairage de ces pièces. Un plan du château a été réalisé par A. W. Zuccamaglio en 1852.

grotte 1
Le site du château de Hauenfels

grotte 4
L'accès au château

L'histoire de ce château est très mal connue et le terme de château n'est peut-être même pas approprié. Même le nom est controversé. Il s'agirait d'une déformation de "Huwensteine" cité en 1316 comme étant une possession du couvent St-Ulrich de Bollschweil. Durant la guerre de Trente Ans, le bâtiment servit de refuge au moine Michael du couvent des Dominicains de Freiburg. Il mena avec l'aide de quelques soldats autrichiens et de paysans une guérilla contre les troupes suédoises installées à Kirchhofen. Par la suite, le château devint le refuge de brigands avant son abandon définitif. C'est peut-être ce fait qui a valu au site le nom de Teufelsküche, la cuisine du Diable.

grotte 9
Cet abri sous-roche fait face à la grotte de la 1ere photographie

grotte 3
La corniche sur laquelle s'ouvrent les grottes

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2013.

 

Y ACCÉDER:

De Bad Krozingen, allez à Ehrenkirchen. Prendre la direction de Bollschweil. Au niveau du hameau Gütighofen, prendre à gauche puis suivre le sentier balisé. Vous pouvez également, après Gütighofen, prendre à gauche vers le parking devant la cimenterie puis revenir à pied en longeant le bas de la colline.

Coordonnées GPS
47 N 55' 09"
07 E 46' 06"
Altitude 321 m

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 2 mars 2014

Cette page a été mise à jour le 2 mars 2014