Le trou de l'Enfer

Le ruisseau du Barda, long de 15,7 km, est un affluent de la Vologne. Il prend sa source à la tourbière de l'étang Marie-Rose près des lieux-dits La Racine et le Trou de l'enfer, à 704 m d'altitude. Rassemblant les eaux d'un bassin versant de 63 km2, il se jette dans la Vologne à Docelles à 380 m d'altitude.

trou enfer 1

La légende nous conte l'origine du nom de ce lieu. Il y a fort longtemps à la nuit tombée un ménétrier passa sur le sentier au niveau de cet endroit. Il revenait, d'une démarche fatiguée, d'une noce, enveloppé dans son manteau avec son violon sous le bras, en fredonnant les airs qu'il avait joués. Il revoyait en pensée les couples qui dansaient et songeait au repos qu'il avait bien gagné. Perdu dans ses pensées, il heurta un homme de grande taille d'une maigreur singulière et somptueusement vêtu de soie et d'un riche brocart. L'homme interpella le ménétrier en lui parlant de son art et de son renom. L'ayant copieusement flatté, l'homme lui proposa de revenir à cet endroit le lendemain à la même heure. Il lui dit qu'il le mènerait alors en son château où il devait donner un bal pour qu'il fasse danser ses invités. Pour ce travail, il serait payé avec de l'or et il lui donna une pièce scintillante en acompte.

trou enfer 4

Le ménétrier ne s'étonna pas le moins du monde de cette demande et ne remarqua pas non plus l'allure mystérieuse de l'homme, ni sa taille ni sa maigreur. Encore moins vit-il que sur son costume courraient des lueurs de flammes et que ses yeux, pareils à des charbons ardents, illuminaient la nuit. Il ne vit pas non plus les oiseaux nocturnes qui menaient une ronde autour de l'homme. Il se réjouissait juste de sa bonne fortune qu'il attribua à son talent et à sa réputation et jura d'être ponctuel au rendez-vous.

trou enfer 5

trou enfer 6

trou enfer 12

Le lendemain, à l'heure dite, le ménétrier se trouva au même endroit. Il y vit un palais plus haut que les montagnes et plus sombre que la nuit. Des fenêtres et du portail jaillissait un flamboiement de feu. Bien que saisi de peur, le ménétrier franchit la porte grande ouverte. Il entra dans une salle où les murs, les colonnes, le plafond et le sol étaient d'or rayonnant de feu. La salle était vide et il y régnait un silence inquiétant. Le ménétrier fut alors ébloui par un éclair et comprit qu'il avait mis les pieds dans la demeure du Diable. Lentement, il se signa. À ce geste, le palais s'écroula et les lumières s'éteignirent dans une odeur de soufre. Le ménétrier se retrouva alors au milieu de la clairière. Depuis cette aventure, le lieu est surnommé le trou de l'enfer.

trou enfer 13

trou enfer 10

Ces photographies ont été réalisées en janvier 2018.

 

Y ACCÉDER:

Du Tholy, prendre la direction de Gérardmer. Après la Croix Ferry, prendre, à gauche, la D30 en direction de Rehaupal. Prendre ensuite, à gauche, le chemin pour la ferme de Rechaucourt. Poursuivre sur ce chemin en direction du Petit Tholy jusqu'à l'aire de pique-nique. De là, descendre à pied le sentier vers le Trou de l'Enfer.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 3 mars 2018

Cette page a été mise à jour le 3 mars 2018