Les sarcophages de Mazan

les sarcophages

Le mur d'enceinte ouest et nord du cimetière de Mazan est couronné par 62 sarcophages datés des Ve et VIe siècles. Deux autres sont disposés de part et d'autre de l'entrée du cimetière. Cet agencement date de 1858. La première mention officielle de ces sarcophages date de 1740 où une délibération du conseil municipal décide de les entreposer dans le cimetière.

rangee de sarcophages
Les sarcophages alignées sur le mur d'enceinte

sarcophages

L'origine de ces sarcophages reste mystérieuse. Selon la tradition, ils auraient été découverts le long de l'ancienne voie romaine, le chemin Mercadier (des marchands) reliant Carpentras à Mormoiron. Cette voie passait à 2 km au sud de Mazan. À l'époque romaine, il était coutumier de se faire enterrer le long des voies les plus fréquentées. Une autre origine pourrait être la nécropole découverte entre le quartier du Limon et le site de Saint-Andéol à Mazan. Il se pourrait également que les sarcophages aient toujours été disposés sur le site du cimetière actuel qui était probablement un site sacré fort ancien. Une urne cinéraire gallo-romaine y a d'ailleurs été exhumée.

sarcophages

un bel exemplaire

Ces sarcophages sont tous taillés dans le calcaire local. Ils sont composés d'une cuve d'une seule pièce. Celle-ci est en moyenne longue de 1,80 m, large de 0,76 m et haute de 0,62 m (dimensions extérieures). L'épaisseur des parois est d'environ 8 cm. La cuve est recouverte par un couvercle à double pente. Certains de ces couvercles sont ornés d'un à six acrotères, semi-circulaires ou rectangulaires. Certains acrotères sont percés d'un trou permettant d'y suspendre des couronnes. Quelques couvercles présentent des ornementations, mais l'usure du temps les rend pratiquement illisibles. Les spécialistes y ont reconnu des croix processionnelles, des couronnes, des petites croix et des signes professionnels tels que des haches, des soufflets de forge ou des socs de charrue.

sarcophage à l'entree
Un des sarcophages disposé à l'entrée du cimetière

couvercle

Les sarcophages sont reconnus comme ceux d'une communauté chrétienne. Ils sont identiques à ceux de la nécropole Saint-Victor à Marseille ou ceux des Alyscamps d'Arles. Ils forment la plus importante nécropole romaine et chrétienne de Provence après celle des Alyscamps d'Arles.

sacorphage

le mur d'enceinte

À côté des sarcophages s'élève l'ancienne chapelle Notre-Dame de Pareloup. Cette chapelle était jusqu'en 1324, l'église paroissiale de Mazan. L'origine de la chapelle est incertaine. La construction du bâtiment actuel est datée du XIe siècle, mais des fondations d'un autre bâtiment ont été trouvées en dessous. La chapelle possède une nef couverte d'une voûte en plein cintre prolongé d'une abside extérieurement de forme pentagonale et intérieurement de forme semi-circulaire. Au XVe siècle, des contreforts ont été rajoutés sur les côtés pour soutenir les murs qui s'écartaient sous le poids de la voûte. Un clocher et une sacristie ont été rajoutés au XVIIe siècle. Le clocher a été remplacé par un autre au XIXe siècle. À la même période ont été construits le porche et l'escalier d'accès à la nef. La chapelle s'est au fil des siècles vu enterrée par la terre excavée par le creusement des tombes.

notre-Dame de Pareloup
Notre-Dame de Pareloup

La nef
La nef de Notre-Dame de Pareloup

Jusqu'au XVe siècle, la chapelle se dénommait Notre-Dame du Puy en référence à la colline où elle se trouve (du latin podium : colline ou butte). Le nom de Pareloup provient de la statue de la Vierge domptant un loup couché à ces pieds. La Vierge était invoquée pour protéger les tombes des loups, nombreux dans la région durant les temps anciens.

Notre-Dame
Notre-Dame de Pareloup

Ces photographies ont été réalisées en août 2011.

 

Y ACCÉDER:

Le cimetière est situé près du centre du village de Mazan. L'accès est signalé par des petits panneaux indicateurs.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 octobre 2011

Cette page a été mise à jour le 23 février 2015