Le château de Fontainebleau

fontainebleau 11
L'aile de l'escalier du Fer-à-cheval

L'ancien château royal de Fontainebleau fut occupé et modifié par tous les souverains français de François 1er à Napoléon III. Le château de 1536 pièces, entièrement meublé, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1981. Son parc, ouvert au public, est un agréable lieu de promenade de 115 hectares.

fontainebleau 2
La porte dorée

fontainebleau 4

wiki escalier
L'escalier en fer à cheval de la façade (© Wikipédia)

wiki aile ministre
L'aile des Ministres (© Wikipédia)

La première mention d'un château à Fontainebleau figure dans une charte du roi Louis VII le Jeune en 1137. Ce château fut probablement construit par son père, le roi Louis VI le Gros, ou son grand-père, Philippe 1er après 1068. Une autre charte de Louis VII le Jeune, de 1169, établit un chapelain pour desservir la chapelle du château. À la Noël 1191, Philippe Auguste y fêta le retour de la 3e croisade. Le château fut agrandi en 1259 par Louis IX (Saint-Louis). Il installa dans l'enceinte du château un hôpital qu'il confia aux religieux de l'ordre des Trinitaires. En 1268 naquit au château le futur roi de France Philippe IV le Bel. Ce fut le 1er roi à naitre à Fontainebleau. Il y aménagea des appartements en 1286. Philippe le Bel fut également le 1er roi à mourir au château en 1314. En 1350, Jean II le Bon s'y installa avec la cour. Au cours de la guerre de Cent Ans, le roi et la cour s'exilèrent au bord de la Loire et à Bourges. Charles VII y retourna après la libération de l'Île-de-France de la présence des Anglais en 1436.

fontainebleau 6
La cour ovale

fontainebleau 9
La cour des fontaines

wiki cour ovale
La cour ovale (© Wikipédia)

wiki gros pavillon
Le "gros pavillon" (© Wikipédia)

François 1er, roi de France de 1515 à 1547, fit raser le château médiéval mis à part le donjon et une partie de la courtine nord en 1528 pour y construire un logis de style renaissance. Il fit appel pour cette construction à des artistes italiens. Le logis constitua l'actuelle cour ovale et un bâtiment au niveau de la basse-cour ouest, les deux étant reliés par une galerie. François 1er fut également à l'origine de la cour du cheval blanc dont l'aile est fut construite entre 1538 et 1539 et les ailes nord, sud et ouest furent construites entre 1540 et 1542. Les ailes sud et est furent remaniées en 1545. François 1er constitua aussi à Fontainebleau une bibliothèque, ancêtre de la Bibliothèque nationale de France (BNF). François 1er y reçut, entre le 24 et le 30 décembre 1539, l'empereur Charles Quint.

fontainebleau 10

fontainebleau 13

fontainebleau 14

fontainebleau 17

Le fils de François 1er, Henri II, roi de France de 1547 à 1559, compléta le château avec une salle de bal et une chapelle reliée à l'édifice principal par la galerie François 1er. Les fils d'Henri II, François II (roi de 1559 à 1560), Charles IX (roi de 1560 à 1574) et Henri III (roi de 1574 à 1589) préférèrent habiter au Louvre à Paris et délaissèrent Fontainebleau. Le château revint dans les grâces d'Henri IV (1553-1610) qui l'agrandit entre 1593 et 1609. Il fit construire plusieurs nouvelles ailes et la porte du Baptistère pour un montant de 2,5 millions de livres. Il aménagea la cour des Offices et redressa l'architecture de la cour ovale. Le château put alors héberger un millier de personnes. Le 27 septembre 1601 y naquit Louis XIII. Après son ascension au trône, il finit les travaux entrepris par Henri IV.

chambre eugenie
La chambre "Eugénie"

chambre napo
La chambre "Napoléon"

appartement 6
Le grand salon de l'impératrice

Louis XIV aima venir au château et y séjourna au moins une fois par an. Il y fit construire le théâtre. Entre 1645 et 1646, la reine de France, Anne d'Autriche, fit reconfigurer les jardins par le jardinier du roi, Le Nôtre. Celui-ci créa aussi en 1661 le bassin des Cascades. Le 18 octobre 1685, Louis XIV signa au château la révocation de l'Édit de Nantes, ce qui interdit à nouveau le protestantisme en France. En 1701 eurent lieu les travaux de doublement de l'aile de la galerie des Cerfs. Louis XV s'y maria, le 5 septembre 1725, avec la fille du roi déchu de Pologne, Marie Leszczynska. Il y fit aménager la salle de spectacle, qui brula en 1856, et reconstruisit la galerie et le pavillon des Poêles.

galerie de diane
La galerie de Diane

appartement 3
La cheminée du salon du Donjon

apartement 7

La Révolution française vida le château de ces meubles et en janvier 1789 le feu, qui prit dans l'Orangerie, endommagea la chapelle et détruisit les appartements du Dauphin. Après la Révolution, le château fut occupé par l'École Centrale de Seine-et-Marne. Entre 1803 et 1808, il servit de caserne à l'École spéciale militaire qui fut ensuite transférée à Saint-Cyr-l'École. Une prison fut également installée un temps dans le château. Ce fut Napoléon 1er qui, en 1804, remeubla le château pour s'y installer avec sa cour. Il fit aménager une quarantaine d'appartements pour loger sa cour. À partir du 20 juin 1812, il y fit emprisonner le Pape Pie VII durant 19 mois. Le Pape y fut forcé de signer le concordat de Fontainebleau le 25 janvier 1813. Napoléon 1er fit construire le manège de Sénarmont dans le parc en 1807. Le château vit le baptême de Napoléon III, le 4 novembre 1810, puis l'abdication, avant son départ pour Sainte-Hélène, de Napoléon 1er le 4 avril 1811.

chapelle trinité 2
La chapelle de la Trinité

chapelle trinité 3
La chapelle de la Trinité

chapelle trinité 4
La chapelle de la Trinité

chapelle trinité 1
La chapelle de la Trinité

chapelle trinité 5
La chapelle de la Trinité

chapelle
La chapelle Saint-Saturnin

Durant la "Monarchie de Juillet", de 1830 et 1848, Louis-Philippe fit des travaux de restauration et remeubla le château. Au cours du Second Empire (1852-1870), le château fut un des lieux de villégiature de Napoléon III et de sa cour. C'est lui qui fit construire le petit théâtre. Le château fut investi par les Prussiens le 17 septembre 1870 et Frédéric Charles de Prusse y installa son état-major entre le 6 et le 18 mars 1871. Les dépendances du château accueillirent, à partir de novembre 1871, l'École d'application de l'artillerie et du Génie qui dut quitter Metz annexé par l'Allemagne victorieuse.

galerie françois 1er
La galerie François 1er

salle bal 1
La salle de bal

salle bal 2
La salle de bal

salle bal 3
La salle de bal

Au cours de la Troisième République, le château servit de demeure occasionnelle aux différents présidents de la République. Classé Monument historique en 1862, le château devint musée national en 1927. À l'époque, le fonds Rockefeller finança la reconstruction de la partie haute de l'aile de la Belle Cheminée. Durant la 2e guerre mondiale, l'armée allemande investit le château du 16 juin au 10 novembre 1940 et du 15 mai à octobre 1941. Le château retrouva, en partie, sa vocation militaire lorsqu'entre janvier 1949 et juillet 1966, les bâtiments de la cour des Offices abritèrent le commandement en chef des Forces Alliées Centre Europe de l'OTAN. Une restauration générale du château, initié par André Malraux, eut lieu entre 1964 et 1968. Le musée Napoléon 1er fut installé dans l'aile Louis XV et inauguré en 1986.

salle conseil
La salle du Conseil

salle pape 1
La salle du Pape

salle bain
Une des salles de bains

Le château de Fontainebleau compte 1536 pièces et 1876 fenêtres. Ces pièces totalisent une surface de plancher de 45 000 m2. Elles sont couvertes par deux hectares de toits. Les bâtiments entourent cinq cours et abritent 40 000 objets mobiliers, dont plus de 100 pendules qui sont remontés tous les jours. Le parc du château qui couvre 115,83 hectares abrite 4500 arbres et un grand canal, long de 1,2 km.

salle tapisserei 2
La salle des tapisseries

salle trone 1
La salle du trône

salle trone 2
Le plafond de la salle du trône

appartement 2
Un des plafonds

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2009.

Pour voir les plans interactifs vois le site officiel du château

Pour le descriptif complet du château voir le site Wikipédia

 

Y ACCÉDER:

Le château se trouve au centre-ville de Fontainebleau. Sa visite est payante.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 23 mai 2020

Cette page a été mise à jour le 23 mai 2020