La chapelle
Sainte-Marguerite du Dun

Désaffectée à la Révolution puis abandonnée, cette petite chapelle finit en étable. Rachetée par la commune de La Gaillarde en 1990 et restaurée, elle est maintenant une agréable halte sur le chemin des promeneurs.

Chapelle ste marguerite 6

La construction de cette chapelle daterait de la fin du XIe siècle ou du début du XIIe siècle. Ce qui en fait une des plus anciennes du pays de Caux. Vers 1223, elle fut donnée en aumône à l'abbaye de Fécamp par Raoul de Caux. La chapelle dépendait par la suite de la seigneurie de "Cour-le-Comte". Le seigneur avait le droit de patronage, mais les bénéfices s'y affairant revenaient à l'abbaye. L'affectation de la chapelle nous est cependant inconnue. Était-ce un lieu de repos pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle ou un lieu de prières pour les lépreux ? L'abbé Cochet, célèbre historien du XIXe siècle, estima qu'elle était la chapelle seigneuriale. À partir de 1685, la chapelle servit de lieu de mariage pour les protestants avant d'être désaffectée à la Révolution française. Après une période d'abandon, elle fut transformée en étable. La commune de La Gaillarde la racheta en 1990 et la restaura.

Chapelle ste marguerite 7

Chapelle ste marguerite 9

La chapelle a une forme rectangulaire de 10,80 m de longueur et de 6,60 m de largeur. Les murs sont construits en pierre de travertin (pierre de tufeaux) disposée en arête de poisson. Les décors sculptés sont en calcaire. Le contour de la porte occidentale est en grès. Cette porte est une réfection du XVIIIe siècle. La partie la plus remarquable est le portail de la façade latérale nord. Le tympan est de style roman normand et est quasi unique. Il se compose de trois rangs de claveaux sculptés supportés par des colonnettes. Les sculptures sont composées de moulures longitudinales, de bâtons croisés avec une petite tête et de chevrons.

Chapelle ste marguerite 4

Chapelle ste marguerite 5

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2018.

 

Y ACCÉDER:

La chapelle se situe le long de la D237 entre Saint-Pierre-le-Vieux et La Gaillarde.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 mai 2020

Cette page a été mise à jour le 10 mai 2020