Le dolmen des bois 

Le dolmen des bois

Il ne subsiste que peu de mégalithes dans le nord de la France. Le dolmen des bois à Hamel est l'un d'eux. Enfin ce qu'il en reste, car il s'agit d'une allée couverte qui fut en grande partie détruite au début du XIXe siècle pour en faire des pavés.

dolmen des bois 3

Après son pillage par des chasseurs de trésors en 1836, il fut restauré (bien que très mal) en 1936. Monsieur Bottin, de la société des sciences de Lille, en a fourni, en 1805, une description dans laquelle il parle d'un monument constitué de six pierres colossales formant une grotte longue de 5 m et large de 1 à 1,30 m. D'après lui, le monument était couvert d'une dalle d'au moins 7000 kg. Une autre description de 1813 parle de dix-sept orthostates ainsi que de quelques ossements humains qui auraient été retrouvés dans la chambre. Actuellement, le dolmen est constitué de quatre orthostates et d'une dalle de chevet placé au nord-ouest, le tout recouvert par une dalle de 3 m sur 2,50 m. Les dalles sont constituées de grès dont il existe un affleurement à 500 m à l'est. Le monument est daté de 2800 à 2000 av. J.-C..

dolmen des bois 4

En 1923, Léon Desailly décrit la présence, sur le dessus de la dalle de couverture, d'une série de cupules formant la constellation de la Grande Ourse. Les cupules existent bien et ont donné naissance à quelques légendes. Quant à savoir si les cupules ont été disposées intentionnellement pour former le dessin de la Grande Ourse ou s'il s'agit d'un heureux hasard dont la nature possède le secret, je ne me prononcerais pas. Dans la tradition, ces cupules sont assimilées à des traces de coup de talons ou aux traces des pas de danse des sorcières d'où le nom de "Pierre aux savates" donnée au dolmen. Le terme de "Pierre Chavatte" est également utilisé. Dans une autre version, les cupules seraient des petits pots qui servaient aux sorciers ou aux bohémiens pour la préparation de leurs potions. Le dolmen est également dénommé, depuis le XVIIe siècle, la cuisine des sorciers. Dans une dernière légende, il apparait que les cupules les plus régulières seraient formées par les pieds d'une chaise où s'assoit une fée pour filer la laine.

dolmen des bois 2

En dessous du dolmen, coule une source où l'eau serait toujours fraiche. Cette source, aménagée par quelques grosses pierres, a été très fréquentée par les villageois des alentours qui lui attribuaient des vertus bienfaitrices. La source dénommée "la cuisine des fées" a cependant avec le dolmen une réputation maléfique liée aux Camaras qui y avait élu domicile. Les Camaras étaient des bohémiens qui commettaient des méfaits dans les Flandres et le Hainaut au cours du XVIIe siècle. Ils auraient utilisé les cupules du dolmen pour composer leurs onguents et autres poisons. Les Camaras inspiraient une telle frayeur que certains lieux qu'ils fréquentaient ont gardé au travers du temps leurs souvenirs maléfiques.

dolmen des bois 6

Ces photographies ont été réalisées en juin 2016.

 

Y ACCÉDER:

De Tortequesne, prendre la direction de Hamel par la D43. La source se trouve sur la gauche de la route au niveau du bois. L'escalier d'accès au dolmen est situé à quelques mètres après la source (panneau indicateur).

Coordonnées GPS
50 N 17' 01"
03 E 03' 24"
Altitude 069 m

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 18 septembre 2016

Cette page a été mise à jour le 18 septembre 2016