La cathédrale de Coutances

En voyant la cathédrale de Coutances, Vauban se serait exclamé "Quel est le fou sublime qui osa lancer dans les airs pareil monument ?". Monument que les Coutançais surnomment "la cathédrale de fierté".

cathedrale 34

cathedrale 2

La première église de Coutances fut érigée en 430 par Saint-Ereptiole à la place d'un temple gallo-romain. Saint-Ereptiole en fut le premier évêque. Cette église fut pillée et détruite par les Normands en 866 obligeant l'évêque à se réfugier à Rouen. L'évêque Robert (1026-1048) entreprit la reconstruction avec l'aide financière de Tancrède de Hauteville, un Normand, fondateur du Royaume de Sicile. La nouvelle église fut achevée par son successeur, Geoffroy de Montbray, évêque de 1049 à 1093. Elle fut consacrée en 1057 par l'archevêque de Rouen en présence de Guillaume le Conquérant. Il s'agissait alors d'une nef flanquée de deux tours octogonales. Le transept était surmonté d'une tour lanterne et le chœur était muni de bas-côtés. Cet édifice fut ébranlé par un tremblement de terre en 1091.

cathedrale 37

cathedrale 38

cathedrale 33

cathedrale 40

La cathédrale de style roman fut reconstruite en style gothique à partir de 1180. Les travaux débutèrent par le remaniement des tours. La reconstruction de la nef, des bas-côtés, de la façade ouest et des deux tours octogonales se fit par un réhabillage des murs alors que le chœur, le transept et la tour lanterne furent reconstruits à neuf. La reconstruction du transept eut lieu entre 1208 et 1225, celle du chœur entre 1220 et 1238, et celle de la nef entre 1220 et 1235. En 1223, l'évêque Hugues de Morville (1208-1238) fit ériger les chapelles de Saint-Georges et de Saint-Thomas-Becket. En 1228, furent débutés les travaux des porches sud et nord-ouest. Les débuts des travaux de la façade furent entamés en 1251. En 1270, l'évêque Jean d'Essey (1251-1274) fit construire des chapelles entre les contreforts nord de la nef. L'évêque Robert d'Harcourt (1291-1315) fit de même au niveau des contreforts sud.

cathedrale 27

cathedrale 29

Au début du XIVe siècle fut construite la chapelle axiale, la Circata, dédiée à la Vierge Marie, dans le prolongement du chœur. Le siège de la ville par Geoffroy d'Harcourt en 1358 provoqua des dégâts sur la cathédrale. L'évêque Sylvestre de la Cervelle releva les murs et les colonnes détruites. Les guerres de Religion et la Révolution française firent disparaitre une grande partie des décors sculptés de la cathédrale. Le clocheton de la tour sud-ouest s'effondra en 1647. Les derniers outrages de la part des hommes qu'eut à subir la cathédrale furent les bombardements américains en 1944 lors des combats de Normandie. Le portail sud et la toiture en furent endommagés.

cathedrale 26
La croisée du transept

cathedrale 30
Le choeur

La cathédrale de Coutances possède une nef constituée de six travées voutées en berceau. Cette nef est longue de 38,70 m et haute de 21,90 m. À la croisée du transept, quatre piliers de 15 m de circonférence supportent le poids de la tour lanterne. Celle-ci de section carrée devient octogonale au premier niveau. Elle est haute de 57,40 m. Le croisillon sud du transept constitué de deux travées possède un puits construit au XIe siècle et restauré en 1915. Cette chapelle du puits est prolongée du côté sud par la chapelle Saint-Jean. Elle contient également un caveau des "reliques".

cathedrale 8
Le puits du XIe siècle

cathedrale 14

Le chœur de trois travées est un peu plus large que la nef. Il est entouré d'un déambulatoire desservant une série de chapelles. La chapelle axiale, la Circata, fut polychromée au cours du XIXe siècle. Les vitraux qui l'ornent content la vie de la Vierge Marie.

cathedrale 20
La chapelle axiale, la Circata.

plan

La cathédrale est longue de 95,17 m et est large de 33,70 m. Les flèches des tours de la façade culminent à 77 m.

cathedrale 6

cathedrale 9

cathedrale 15

cathedrale 23

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2017.

 

Y ACCÉDER:

La cathédrale est située au centre-ville de Coutances.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 mai 2020

Cette page a été mise à jour le 10 mai 2020