Les tumuli de Montefortini
et de Boschetti

C'est des travaux agricoles qui mirent à jour, en 1965, les vestiges du tumulus de Boschetti. L'érosion et les travaux agricoles avaient cependant déjà réduit la hauteur du tumulus de 4 à 5 m et fortement endommagés la chambre funéraire. La couverture et la partie supérieure des murs avaient déjà disparu. Les murs ne sont plus haut que de 1,25 m. Des fouilles de sauvetage furent immédiatement engagées qui mirent à jour un tumulus constitué d'argile et dont la forme initiale devait être hémisphérique.

boschetti 10
La chambre et le vestibule du tumulus de Boschetti

boschetti 14

Le tumulus contient une chambre funéraire précédée par un vestibule auquel on accède par un petit dromos à forte pente descendante. La chambre, longue de 2,40 m et large de 2,10 m, est orientée nord-est/sud-ouest. Les parois sont constituées de dalles verticales en grès encastré les unes aux autres. Le sol est constitué d'un dallage fait de dalles polygonales parfaitement ajustées. L'entrée de la chambre est délimitée par deux dalles verticales, l'espace entre les deux étant fermé par une dalle amovible. Au centre de la paroi du fond, des petites dalles verticales de faible épaisseur délimitent un caisson. Le vestibule a une longueur de 1,26 m et est large de 1,40 m. Son sol est constitué d'une seule dalle en grès. Les parois sont constituées de trois grandes dalles.

plan
Plan de la chambre du tumulus de Boschetti

La tombe fut pillée, peut-être dès l'époque romaine, comme en atteste la dalle de fermeture cassée dans sa partie supérieure. Les pilleurs ont cependant laissé un peu de mobilier funéraire. Les archéologues ont retrouvé des fragments de colliers en verre bleu, en ambre, en os et en ivoire, des pointes de lance, une fibule en fer et les restes d'une épée avec une poignée en ivoire. Ils ont également recueilli un pot conique avec des trous radiaux sur le bord, des vases en céramique à figures noires et rouges, une petite amphore dont les anses se terminent en volutes et un plat au large bord horizontal et au long pied en trompette décoré avec des lamelles métalliques. Les objets en ivoire sont des statuettes de félins accroupis et des pyxides cylindriques qui sont les œuvres d'artistes étrusques du nord de l'Italie influencé par des objets en provenance du Moyen-Orient. Ces différents objets indiquent que la tombe contenait au moins deux défunts, un guerrier avec ses armes et une femme. La tombe a été datée d'après ce mobilier entre 750 et 670 av. J.-C..

boschetti 12

boschetti 13

Le tumulus de Montefortini est un grand monticule de 70 m de diamètre et actuellement haut de 12 m (3 à 5 m de moins qu'à l'origine). Il est délimité par un cercle de dalles verticales complété par un dallage horizontal à l'extérieur du cercle. L'importance du tumulus et surtout son contenu en fait une tombe princière.

montefortini 28
Le tumulus de Montefortini

En 1966 y fut mis à jour une chambre funéraire précédée d'un vestibule. La chambre rectangulaire a 4,50 m de longueur et 2,55 m de largeur. Elle est couverte en encorbellement par des rangées de grandes dalles disposées longitudinalement et encastrée dans les parois de l'entrée et du fond. Les murs réalisés en pierre sèche possèdent en partie supérieure une étagère en pierre certainement destinée à recevoir le mobilier funéraire. L'entrée dans la chambre depuis le vestibule s'effectue au travers d'un trilithe monumental. Le vestibule, également couvert en encorbellement comme la chambre, est long de 2,50 m et large de 2,10 m. Son entrée est constituée d'un monumental portail trilithique qui était scellé par une énorme dalle. Celle-ci, altérée par des pilleurs, est actuellement posée contre la paroi gauche du couloir d'accès. Le vestibule était accessible par un couloir à ciel ouvert (dromos) de 13 m de longueur débouchant en bord de tumulus. Ce couloir, large de 2,50 à 2,80 m, possède des parois dont la hauteur croit progressivement pour atteindre 3,50 m au droit du trilithe du vestibule. La partie inférieure des parois du couloir est constituée de dalles en grès et la partie haute en bloc de calcaire. Les parois étaient crépies avec de l'argile.

plan montefortini 2
Plan de la chambre rectangulaire du tumulus de Montefortini

La chambre fut pillée certainement vers 200 av. J.-C.. Il ne subsistait qu'un mobilier très fragmentaire. Furent recueillies une flasque de parfum en faïence de production égyptienne, une plaquette en ivoire, des éléments de décors en ivoire sculpté et gravé, des pyxides en ivoire, une petite feuille en or, des bijoux en or et argent, des objets et de la vaisselle en bronze, des vases bucchero (céramique noire brillante typique des Étrusques) et deux vases cinéraires de typologie rappelant ceux de la région de Voltera. Ces objets ont été datés entre 625 et 572 av. J.-C..

montefortini 23
L'entrée de la chambre rectangulaire

montefortini 19
L'entrée de la chambre

montefortini 17
La voute en encorbellement de la chambre rectangulaire

montefortini 18
Le vestibule de la chambre rectangulaire

En 1982 fut découverte, à côté de cette chambre rectangulaire, une deuxième chambre. Il s'agit d'une chambre funéraire à tholos d'un diamètre de 7 m. Elle est couverte par une coupole en encorbellement d'une hauteur de 3 m qui était soutenue par un pilier central. Les parois construites en pierre sèche possèdent en partie supérieure une tablette (étagère) qui fait le tour de la chambre. Comme dans la chambre rectangulaire, elle était destinée à accueillir le mobilier funéraire. L'accès à la chambre se faisait au travers d'un vestibule rectangulaire relié à l'extérieur du tumulus par un couloir à ciel ouvert. Le vestibule était couvert par un monolithe qui obstrue actuellement le passage depuis le couloir. Ce monolithique et la couverture de la chambre se sont effondrés environ 10 ans après la construction, probablement à la suite d'un séisme, comme en attesterait la rotation du pilier central de la chambre. Cet effondrement a motivé la construction de la chambre rectangulaire. Le couloir, dont les parois étaient constituées de rangée de blocs en grès, était relié par un escalier de sept marches à une terrasse octogonale situé à l'avant du tumulus. Cette terrasse devait servir à exposer le défunt ou les offrandes avant leur transfert dans la chambre.

plan
Plan du tumulus de Montefortini

montefortini 4
La chambre à Tholos avec son pilier central

montefortini 1

montefortini 12
La chambre à tholos avec une partie de la voute à encorbellement

montefortini 15
L'entrée de la chambre à tholos

Le mobilier funéraire recueilli dans cette chambre était constitué d'une rare coupe en verre turquoise, de deux encensoirs, d'une série d'assiettes et de coupes et d'une quantité exceptionnelle d'objets en ivoire sculpté. Ces objets sont des plaquettes sculptés en bas et haut relief montrant des scènes avec des figures féminines et masculines, des animaux et des végétaux. Ce sont des scènes réelles et imaginaires inspirées d'œuvres grecques et phéniciennes. Ont également été recueillis des barrettes et des peignes en os et ivoire et une coquille d'œuf d'autruche décorée. Ce mobilier a été daté entre 640 et 630 av. J.-C..

montefortini 8
La chambre à tholos du tumulus de Montefortini

Ces photographies ont été réalisées en mars 2016.

 

Y ACCÉDER:

De Prato, prendre la direction de Poggio a Caiano puis celle de Comeana. En passant via Lombarda, arrêtez-vous sur le parking du cimetière. Le tumulus de Boschetti se trouve en surplomb du cimetière. Il est librement accessible.

Le tumulus Montefortini est situé via Montefortini. Depuis le cimetière, poursuivre vers Comeana. Au rond-point, aller tout droit puis prendre la 1re rue à gauche. Le site se visite gratuitement du lundi au samedi de 8 h à 14 h.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 16 mai 2016

Cette page a été mise à jour le 16 mai 2016