L'escargot de Cohons

l'escargot

L'escargot de Cohons est une construction en pierres sèches servant à l'ornementation d'un jardin. Ces constructions ont fleuri dans le sud de la Haute Marne durant le XIXe siècle. Une quinzaine sont répertoriés, principalement autour de Langres. Durant le XIXe siècle, l'aménagement de jardin anglais était à la mode. De nombreux propriétaires ont fait construire dans leurs jardins des édifices s'inspirant de monuments antiques. Ces édifices ont été dénommés "fabriques". Les plus célèbres sont ceux du parc Monceau à Paris. Depuis, les jardins anglais haut-marnais sont retournés à l'état sauvage et il faut faire preuve d'imagination pour se représenter leur aspect original.

Vue de prés

Le domaine épiscopal, constitué de la forêt de Lahie (à l'est de la route allant de Cohons à Bourg) et de Champ Bresson (à l'ouest de cette route) au dessus du village de Cohons, fut vendu comme bien national en 1808. Nicolas Daguin acheta la moitié de la forêt de Lahie et messieurs Bertrand et Poinsot, le reste. Les trois acheteurs transformèrent entre 1808 et 1821 leurs domaines en jardins anglais. Au lieu dit "Clos de la Roche" au dessus du village, Nicolas Daguin fait aménager des terrasses et fait construire une "Maison du billard" avec plan d'eau. Il fait également ériger un petit escargot avec un labyrinthe de buis périphérique. En 1828 des cèdres du Liban sont plantés sur ce domaine.

le mastaba
Le mastaba

l'entrée du mastaba
L'entrée du mastaba

Le domaine de Champ Bresson est très rapidement racheté en totalité par monsieur Bertrand. Il fait aménager dans son domaine toute une série de curiosités que les plus persévérants d'entre vous peuvent retrouver dans les bois. Parmi ces curiosités figurent une grotte artificielle, un genre de mastaba égyptien carré à degrés et le monumental escargot. Cette construction en pierre sèche a une forme de cône tronqué de 16,30 m de diamètre et une hauteur de 5,30 m. La périphérie est constituée d'un chemin de 1 m de largeur spiralant jusqu'à la plate forme sommitale. Ce chemin a un développé de plus de 150 m.

la voie d'accès de l'escargot
La voie d'accès de l'escargot

Les escargots sont vite devenus des buts de promenades lors des manifestations champêtres qu'elles soient religieuses ou profanes. La fonction réelle de ces constructions tel que voulu par leurs propriétaires nous reste cependant inconnue. Comme le sommet des escargots forme un belvédère, le propriétaire devait s'en servir pour admirer son domaine.

le sommet
Le sommet de l'escargot

Ces photographies ont été réalisées en mars 2008 (le lundi de Pâques).

 

Y ACCÉDER:

L'accès à l'escargot est fléché depuis le village de Cohons.

A Cohons, n'oubliez pas de faire une petite visite à la fontaine Sainte Marie.

la fontaine de Ste Marie

Coordonnées GPS
47 N 44' 12"
05 E 20' 06"
Altitude 432 m

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 18 avril 2008

Cette page a été mise à jour le 17 février 2015