Le théâtre gallo-romain de Mandeure

le théâtre
Vue depuis le haut des gradins vers la scène

Ce théâtre est un des plus grands de la Gaule. Sa façade fait 142 m de longueur. Il n'y a que les théâtres de Grand (150 m), d'Autun et de Lillebonne (148 m) et celui de Soissons (144 m) qui soient plus grands. Les théâtres gallo-romains sont des constructions demi-circulaires où les gradins (cavea) forment un arc de cercle autour de la scène. La scène est séparée des gradins par l'orchestre (orchestra). À l'arrière de la scène sont situés le mur de scène et le bâtiment de scène. Dans les théâtres gallo-romains, ceux-ci sont limités aux dimensions de l'orchestre. Dans les théâtres romains, le mur de scène et le bâtiment de scène occupent toute la largeur de la façade du bâtiment.

la scène
La scène et l'orchestre

vu depuis l'autre côté
Une vue depuis l'autre côté

À Mandeure, l'orchestre a un diamètre de 14 m. Ce théâtre est dépourvu de mur et de bâtiment de scène. Cette absence permettait une vision sans limites sur le temple rectangulaire (53 sur 65 m) situé 200 m en avant du théâtre. Ce temple et le théâtre étaient très certainement associés dans une même enceinte sacrée. Le théâtre est partiellement construit sur une colline. Les constructeurs, comme pour beaucoup de théâtres gallo-romains, exploitèrent la pente de la colline pour économiser des matériaux de construction. Le théâtre comprend quatre étages de gradins séparés par trois précinctions (couloir de circulation circulaire). Le dernier gradin est situé à 25 m de hauteur. La façade des gradins est composée de chaque côté de la scène par neuf arcades. Le retour de cette façade vers la colline comprend au nord sept arcades et huit au sud. La façade était décorée de colonnes, d'archivoltes moulurées et de corniches à modillons. Elle a été réalisée à l'aide d'une alternance de pierres noires et blanches.

l'entrée
Les ruines du retour de la façade côté nord

une arcade
Une arcade restaurée

un escalier
L'escalier d'accès aux gradins

ruine au Sud
Les ruines de la façade au sud

Les vestiges du théâtre ont été découverts en 1819. Il fut fouillé en 1920 par François Morel-Macler. Une nouvelle campagne de fouille de dix ans fut entamée en 1952. Messieurs Cuisenier et Duvernoy fouillèrent la façade occidentale et monsieur Parrot la cavea. Les ruines furent restaurées à partir de 1964. Ces fouilles déterminèrent que le théâtre fut construit sous le règne des Flaviens au 1er siècle. Il est abandonné inachevé un siècle plus tard. Le théâtre est réoccupé à la fin du IIIe siècle. Il est remanié à la fin du IVe ou au début du Ve siècle. Le premier étage de gradins semble avoir été rajouté à la construction initiale. Ce qui fera qu'à l'origine, l'orchestre avait 40 m de diamètre.

retour de la façade
Le retour de la façade vers la colline au sud

un couloir
Un des couloirs d'accès aux gradins

escalier
Un des couloirs d'accès au nord

ruine vue de haut
Les ruines au nord vu depuis le haut des gradins

Les archéologues estiment que ce théâtre avait une capacité d'accueil compris entre 12000 et 20000 places assises. Les dernières découvertes archéologique témoignent que la ville gallo-romaine de Mandeure était une des plus importante ville de Gaule. Cette cité est située sur la voie romaine menant de Lyon (capitale des Gaules) via Besançon (Vesontio) vers les provinces germaniques le long du Rhin. Cette voie desservait Augusta Raurica (près de Bâle) et Strasbourg (Argentoratum). Entre le Ier et la fin du IVe siècle, Mandeure était une capitale régionale de grande importance.

prècinction
Les gradins avec les précinctions

le théâtre
Le théâtre vu du bas

Ces photographies ont été réalisées en mars 2006.

 

Y ACCÉDER:

Le théâtre est situé au Sud du village de Mandeure en direction de Mathay avant de traverser le Doubs (côté gauche).

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 24 avril 2009

Cette page a été mise à jour le 15 février 2015