La colonne romaine de Cussy-la-Colonne 

La colonne romaine de
Cussy-la-Colonne

la colonne

L'origine de cette colonne remonterait au IIIe siècle apr J.-C.. Jusqu'en 1825, sa hauteur était de 8,25 m. Lors de sa restauration sous Charles X, elle se vit surmontée de deux futs supplémentaires et d'un chapiteau. L'enceinte en fer forgé date également de cette restauration. Sa hauteur actuelle est de 11,60 m.

la colonne de Cussy

La colonne fut longtemps considérée comme un monument commémorant une victoire, voire comme un monument funéraire. L'hypothèse communément admise à l'heure actuelle est celle d'un monument religieux disposé à l'entrée ou au centre d'un domaine gallo-romain. Elle devait être surmontée d'une statue représentant un cavalier (Jupiter ?) terrassant un monstre anguipède. D'autres colonnes de ce type sont connues en Gaule comme celle située au Donon dans les Vosges.

le chapiteau

La colonne cylindrique est posée sur un piédestal de 2 m de hauteur en deux parties superposées. La partie basse est un fut carré aux angles biseautés. La partie haute est un fut octogonal dont chaque face est sculptée de personnages. En face de l'entrée de l'enceinte a été identifiée Junon avec un paon à ses pieds. Nous trouvons ensuite sur les différentes faces, dans le sens des aiguilles d'une montre, Minerve et sa chouette (ou Pallas casquées avec un hibou à droite de sa tête), un personnage non identifié (captif gaulois ou Prométhée ou Saturne ou Vulcain ou...), Hercule armée d'une massue, un personnage féminin à la poitrine nue et drapée de la taille aux pieds, un homme coiffé, un personnage avec un chien (Diane ?) et une femme casquée (Ganymède ?).

le piedestal

Junon

minerve ?

Personnage féminin

De part et d'autre de la colonne sont disposés deux chapiteaux. Celui de gauche (face à l'entrée) dénommé le chapiteau d'Auvernay pourrait être l'original. Trois de ces faces sont ornées de figures. Nous pouvons y reconnaitre un visage entouré de rayons symbolisant le soleil, un visage barbu symbolisant le temps et un visage féminin symbole de la lune. Le chapiteau de droite a été nommé "la pierre cornue". Elle est incomplète et était à l'origine octogonale. Lors de la restauration de la colonne, elle fut imaginée comme étant une lampe à huile disposée au sommet de la colonne. Les restaurateurs n'ayant pas pu déterminer avec certitude quel chapiteau couronnait à l'époque romaine la colonne, ils furent installés au pied de la colonne et remplacés par un chapiteau créé de toutes pièces dans le style corinthien. La "pierre cornue" constitue probablement le toit d'une chapelle dans quel cas elle est actuellement installée à l'envers.

chapiteau d'Auvernay
Le chapiteau d'Auvernay

la pierre cornu
La Pierre Cornue

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2011.

 

Y ACCÉDER:

L'accès à la colonne est fléché dans le village de Cussy-la-Colonne. Elle est au bord d'un chemin au nord du village.

Coordonnées GPS
47 N 02' 49"
04 E 38' 31"
Altitude 470 m

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 14 janvier 2012

Cette page a été mise à jour le 14 février 2015