Le clocher tors de Saint-Outrille

outrille 4

Les parties les plus anciennes de l'église romane de Saint-Outrille datent du XIe siècle. L'église a la forme d'une croix latine avec un chœur flanqué de deux absidioles vouté en plein cintre. L'absidiole nord fut remplacée au XIXe siècle par une sacristie. La nef et la façade occidentale furent reconstruites vers 1450 après leur effondrement. La nef est couverte d'une voute en berceau ogival. Le clocher fut érigé au début du XVIe siècle au-dessus de la croisée du transept qui date du XIIe siècle. La base du clocher est une tour carrée dont les angles sont tronqués. Cette tour est surmontée d'une flèche couverte de bardeaux de châtaigniers. Classé Monument historique en 1886, il fut restauré en 2000.

outrille 1

outrille 3

Le vocable Outrille est une déformation par le patois berrichon de Austregèsile. Saint-Austregèsile, né en 551, fut l'évangélisateur du Berry. Nommé évêque de Bourges en 597, il en devint l'archevêque jusqu'à sa mort en 624.

outrille 8

outrille 6

La torsion inexplicable du clocher donna lieu à différentes légendes. L'une d'entre elles nous signale que le clocher se redressera de lui-même le jour où trois jeunes filles vierges du village se marieront le même jour à l'église de Saint-Outrille. Une autre légende attribue la torsion du clocher au Diable. Alors que celui-ci se reposait d'une de ces escapades, assis sur le clocher, une commère du village voulut le déloger. Elle grimpa sur le toit de l'église et lança de l'eau bénite sur le Diable qui s'enfuit. Sa queue enroulée autour de la flèche lui fit alors subir la torsion que l'on connait.

outrille 2

Selon une troisième légende, la torsion du clocher serait due à la colère de Dieu. Sous le règne du roi Louis VII le jeune (1120-1170), les Maltere, une modeste famille habitait au village. Le père, forgeron et bourrelier, travaillait avec son fils, Phallier. Celui-ci fut appelé par le roi pour participer à la croisade. Avant son départ, il jura fidélité à sa promise Mathilde qui en fit de même. L'absence de Phallier s'éternisant, Mathilde ne résista pas à la tentation et connut de folles aventures. Au retour de Phallier, elle jura devant Dieu qu'elle l'avait fidèlement attendue et bientôt fut célébré le mariage. Dès le début de la cérémonie, un violent orage éclata. Au moment de prononcer les consentements, Mathilde et les anneaux nuptiaux disparurent dans une immense flamme. Effrayés, les fidèles fuirent l'église et s'aperçurent avec horreur que le clocher était tordu. La colère de Dieu avait emporté l'infidèle et tordu le clocher.

outrille 5

outrille 9

Ces photographies ont été réalisées en décembre 2011.

 

Y ACCÉDER:

L'église est au centre de Saint-Outrille. Le village est mitoyen avec Gracay.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 2 mai 2020

Cette page a été mise à jour le 2 mai 2020