Le château du Wildenstein 

Le château du Wildenstein

Au fond de la vallée de Thann se trouve un promontoire en granit orienté nord/sud. Ce promontoire au versant très abrupt des côtés est et sud domine de 100 m la vallée. Il s'agit des restes d'un verrou glaciaire qui sert actuellement à retenir une partie du lac artificiel de Kruth-Wildenstein. Sur le promontoire fut établie, dès le XIVe siècle, une construction fortifiée dont il ne subsiste presque rien.

wildenstein 25

La première mention date de 1312. Elle mentionne une construction fortifiée donnée en fief par le comte de Ferrette Ulrich III à Pierre de Bollwiller. En 1324, la famille des Bollwiller devint vassal des Habsbourg. Ceux-ci n'ayant aucun intérêt particulier dans la vallée de Thann, le château fut laissé à l'abandon. En 1377, la forteresse passa à la famille de Waldner. Qualifiée de ruine, la forteresse fut vendue à l'abbé de Murbach en 1536 pour la somme de 1500 florins. Entre 1559 et 1568, la forteresse fut reconstruite par l'abbé de Murbach, Jean Rodolphe de Stoer, sur ordre de Charles Quint. Il en fit une place forte, qui fut confiée à un capitaine, pour protéger les possessions autrichiennes en Alsace contre les velléités du roi de France Henri II qui annexa, en 1552, le duché de Lorraine.

wildenstein 12
Le tunnel d'entrée

wildenstein 18

Durant la guerre de Trente Ans, en 1632, la forteresse fut occupée par le duc de Lorraine Charles IV, allié de l'empereur d'Autriche. En 1633, les Français occupèrent le site après un siège de plusieurs mois. En 1635, les Lorrains réoccupèrent la forteresse. Le duc Charles IV espérait toujours pouvoir reprendre la Lorraine au roi de France par la force. Les troupes suédoises, commandées par le général Jean-Louis d'Erlach, mirent le siège à la forteresse en 1644. Ils installèrent des canons sur la montagne en face de la forteresse. Les Lorrains jugeant la résistance inutile face au bombardement abandonnèrent la place au cours d'une nuit. Le bombardement des canons suédois détruisit la majeure partie de la forteresse. Celle-ci sera démontée par les habitants de la vallée en 1693 avec l'autorisation de l'abbé de Murbach, propriétaire des lieux.

wildenstein 27
La sortie du tunnel dans la cour du château

wildenstein 32
Le mur d'enceinte

Les ruines, occupant actuellement le promontoire long de 170 m et large au maximum de 70 m, ne permettent que de se faire une idée partielle de ce qu'était la forteresse. À l'extrémité nord de l'arête sommitale se trouvait une tour circulaire qui occupait le point culminant du site. À la base de cette arête sommitale se trouve une surface de 230 m2 partiellement creusés dans le rocher qui pourrait avoir été occupé par les écuries du château. Au sud-est se trouvent les soubassements maçonnés de deux bâtiments.

plan

L'accès au château se fait au travers d'un tunnel de 20 m de longueur creusé du côté nord à la base de l'éperon sommital. Il fut creusé au XVIe siècle par une équipe de 10 mineurs qui y travaillèrent durant un an. L'entrée extérieure du tunnel est protégée par une barbacane isolée par un fossé creusé dans le rocher. Côté intérieur, le tunnel donne sur une plateforme arasée artificiellement. Le mur d'enceinte, partiellement conservé du côté est sur une hauteur de 3,50 m, a une largeur de 2,20 m. Au nord-est se trouvaient deux tours de flanquement.

wildenstein 34
Les vestiges de la chapelle du château

wildenstein 36

wildenstein 42

wildenstein 30
L'emplacement des écuries

Les fouilles effectuées en 2007 par J. Koch ont permis la mise à jour des fondations d'un grand logis de 30 m de long. Ce logis, situé au centre de la plateforme arasée, fut daté du bas Moyen-âge ou du début de la Renaissance. Une construction en forme de chevet, adossés au milieu du mur est de ce logis, fut interprété comme étant la chapelle de la forteresse.

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2014.

 

Y ACCÉDER:

De Thann, prendre la N66 en direction de Fellering. Prendre la direction de Kruth et poursuivre jusqu'au parking du lac de Kruth-Wildenstein. Le château est au sommet du promontoire rocheux et le départ du sentier se fait au niveau du parcours aventure (accro-branche).

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 avril 2015

Cette page a été mise à jour le 10 avril 2015