Notre-Dame d'Aubune

Notre-Dame

La chapelle Notre-Dame d'Aubune est construite sur le site d'une source vénéré par les Romains. Une statuette de Mercure, dieu du commerce et des voyageurs, y a été découverte lors de travaux. Des haches et des silex taillés auraient également été trouvés, ce qui attesterait d'une présence humaine sur les lieux dès la préhistoire. La source a été captée en 1639 et une canalisation couverte mène l'eau à Beaume-de-Venise.

la chapelle

Au VIIIe siècle, le sud de la France a été conquis par les Maures. Comme tout le monde l'a appris à l'école, leur avance victorieuse fut arrêtée à Poitiers en 732 par Charles Martel. Celui-ci entreprit ensuite la reconquête des territoires occupés. En 738 et 739, plusieurs batailles décisives eurent lieu dans les environs d'Avignon. Une de celles-ci se déroula à Aubune. Cette bataille, se déroulant à l'aube, fut dirigée par Childebrand, frère de Charles Martel. En reconnaissance de cette victoire, une chapelle fut construite sur les lieux. Lors de l'élargissement de la route de Beaumes-de-Venise à Vacqueyras au début du XXe siècle fut mis à jour une fosse contenant des ossements humains. Ils furent identifiés comme étant ceux des combattants de cette bataille.

Notre-Dame

Des fouilles attestèrent cependant la présence sur les lieux d'un sanctuaire chrétien dès le Ve siècle. Ceci est démontré par une tablette de pierre portant l'épitaphe d'une jeune chrétienne d'origine grecque. Elle se nomme Epyminia et elle est morte à 25 ans, 3 mois et 27 jours, le 28 mai 485 durant une période où le roi des Wisigoths, Euric, mettait la région à sac. Je pense cependant que cette épitaphe provient du cimetière paléochrétien des Courens associé à la chapelle Saint-Hilaire et situé au sommet de la colline surplombant Notre Dame d'Aubune.

L'intérieur

Une référence indéniable à la chapelle est faite dans une bulle du Pape Innocent II du mois de mars 1137 où est confirmée à Guillaume, évêque d'Orange, la possession de l'église d'Aubune. Les parties les plus anciennes de l'édifice actuel ont été érigées entre 1125 et 1150. Il s'agit de l'abside centrale, des absidioles, du transept et des trois travées de la nef. Ces éléments seraient l'œuvre du maître d'œuvre UGO. Entre 1170 et 1180 ont été rajoutés le clocher (21 m de hauteur, base carrée de 4,4 m de côté) et le passage voûté sur le côté sud de la nef. Au XVIe siècle, la fondation d'un chapitre à Beaume-de-Venise par le Pape Jules II provoque l'abandon de la chapelle. Les voûtes et les couvertures s'effondrent en 1561. Au début du XVIIe siècle, le bâtiment est restauré. Une extension est construite au nord de la nef et l'ensemble est abrité sous un toit unique à deux pentes. Le clocher est consolidé à sa base. La partie occidentale de la nef englobe le bâtiment d'un ermitage qui servit à l'accueil des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle jusqu'au XIXe siècle. Entre 1604 et 1620, une façade est construite devant le passage voûté d'accès à la nef, côté sud et le sol du chœur est surélevé pour recevoir des sépultures. Les absidioles nord et sud sont obturés en 1660.

une des voutes

une des absides

Durant les épidémies de peste de 1564, 1580 et 1628, la chapelle et l'ermitage servirent d'hospice. Au cours du XVIIIe siècle, trois arcboutants, prenant appui sur le rocher, consolident le mur nord du bâtiment. Durant la Révolution française fut votée la destruction du clocher d'Aubune. Mais la mort de Robespierre, mettant fin à la Terreur, rendit caduque la décision. La chapelle fut vendue comme bien national à messiers Plagnac et Roux mandaté par les paroissiens de Beaumes-de-Venise.

une des fresques

l'entrée

une des peintures

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2011.

 

Y ACCÉDER:

La chapelle Notre Dame d'Aubune est située à droite de la route menant de Beaume-de-Venise à Vacqueyras à la sortie du village.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 10 octobre 2011

Cette page a été mise à jour le 23 février 2015