Le dolmen de Changefége
et la chapelle de San Chaousou

Le causse de Chanfége abrite un magnifique dolmen dénommé "La Tuile". Le dolmen possède une imposante dalle de couverture de 4 m de longueur, de 2,50 m de large et de 80 cm d'épaisseur. Cette dalle présente aux deux tiers de sa longueur une entaille qui la coupe quasiment en deux. Cette dalle repose côté est sur une grande dalle verticale et côté ouest sur deux dalles. Ces trois dalles délimitent une chambre de 1 m de large et de 1 m de haut. La chambre est orienté nord-est/sud-ouest. L'absence de dalle de chevet ne permet pas de connaitre avec précision l'emplacement de l'entrée. Une légère dépression existante dans les vestiges du cairn laisse supposer qu'un couloir d'accès à la chambre existait du côté est. Les vestiges du cairn laissent entrevoir un cairn de forme ovoïde d'un diamètre maximal d'une dizaine de mètres.

le dolmen

vue de près

Le dolmen a été fouillé en 1907 par Jules Mazaudier. Les éléments retrouvés ont permis de situer son utilisation entre 3500 et 2000 ans av J.-C. Il fait partie des dolmens érigés par les Ferrérien en provenance du bas Languedoc. De très nombreux pierriers sont disséminés sur le causse. Ces pierriers sont les signes d'un aménagement des terrains en vue de l'agriculture ou sont peut-être des cairns secondaires associés au dolmen.

la dalle de couverture

la chambre

le plan

La chapelle San Chaousou occupe un grand abri sous roche situé sous un rocher du versant sud du causse. Cet abri est constitué d'une grande cavité de forme vaguement triangulaire et profonde d'une dizaine de mètres. Au fond sur le côté gauche s'ouvre un passage vers une deuxième salle circulaire d'environ 4 m de diamètre. Les deux salles sont hautes d'environ 5 m. Les fouilles effectuées en 1979 révélèrent que cet habitat est occupé depuis 2500 ans av J.-C. L'abri est situé sous le causse, à l'abri du vent et au-dessus du Lot. Son accès est assez ardu. Ce qui fait qu'il a servi de refuge à de nombreuses familles. L'abri a été aménagé en deux niveaux comme en témoignent des encoches retrouvées en hauteur sur les parois. Ces encoches servaient au maintien de poutres supportant un plancher.

la chapelle

l'interieur

Au Moyen-âge, l'abri sous roche est aménagé en chapelle et devient l'objet d'un pèlerinage. Un réceptacle recueillait les eaux de pluie et la légende faisait de cette eau une source de guérison pour la surdité et la cécité. La chapelle fut endommagée en 1580 pendant les guerres de religion par le capitaine huguenot Mathieu Merle. Ce même capitaine Merle s'empara de Mende en 1579 et y détruisit la cathédrale en 1581 après qu'Henri IV l'en nomma gouverneur.

la statue

la 2eme chambre

Un ermite du nom de Luquet s'installa à côté et restaura la chapelle en 1656 avec l'aide du curé Loysson. L'ermitage et la chapelle furent détruits durant l'hiver 1793/94 par les révolutionnaires. L'abbé Clavet reconstruit la chapelle en 1872 et la bénit le 19 mars 1873 lors de la fête de St Joseph (Chaousou en patois). Après la campagne de fouille de 1979, la chapelle fut réaménagée en 1980. Depuis la chapelle fait l'objet d'un pèlerinage annuel.

la chapelle

Ces photographies ont été réalisées en août 2008.

 

Y ACCÉDER:

De Mende, prendre la N88 vers Balsiéges. Après le passage sur le Lot, prenez la montée vers Changefége. À l'entrée du village prenez la 1re rue à droite et laisser la voiture au croisement des chemins. Suivez la route goudronnée qui monte puis le chemin qui la prolonge. Au bout de quelques mètres, prenez le chemin (sentier) qui part à droite. Le dolmen est à gauche au bout de 100 m.

Pour aller à la chapelle San Chaousou, descendez à pied depuis le parking vers la route principale et suivez les rues en prenant à gauche. Suivez ensuite le sentier (balisage rectangle jaune) en allant toujours tout droit. Le sentier débouche sur un chemin forestier qu'il faut suivre toujours tout droit. Ne pas prendre la montée, ni la descende au virage. Le sentier reprend à cet endroit droit devant vous. La chapelle est en contrebas de ce sentier dans la falaise. Un sentier descend en lacet en partant sur la gauche du sentier principal.

Coordonnées GPS du dolmen
44 N 29' 50"
03 E 26' 39"
Altitude 956 m

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 28 septembre 2008

Cette page a été mise à jour le 16 février 2015