La grotte de Solborde

La grotte

Cet endroit est un lieu de pèlerinage marial depuis 1663. A cette époque fut découverte au niveau de la grotte une statue de la Vierge Marie. Cette statue y avait été cachée de longue date. Cette vierge accomplit, depuis cette date, de nombreux prodiges comme en témoignent les ex-voto visibles dans la chapelle. Cela est même attesté par une charte du roi d'Espagne Charles II en date du 15 février 1666 reproduite dans la pierre et apposée au chœur de la chapelle.

"La statue de la bienheureuse Vierge Marie étant demeurée de temps immémorial comme cachée et inconnue dans un rocher de Solborde, c'est enfin manifesté depuis trois ans avec éclat et quantité de faveurs et de grâce que beaucoup de personnes ont reçu et ayant eu recours après avoir expérimenté que tous secours humains étaient inutiles pour leur soulagement en telle sorte que tous habitants de nombreux comtés de pour ont été non seulement, tant en général qu'en particulier, lui rendre le respect ou encore une infinité des Pays-Bas, d'Allemagne, de France, de Suisse et de Lorraine. Charte du Roi d'Espagne Charles II aux habitants d'Echenoz la Méline 15 février 1666"

La grotte
Les abords de la grotte

L'interieur de la grotte
Le ruisseau sortant de la grotte

La vierge de Solborde
La vierge de Solborde

la grotte
La grotte

Le plus spectaculaire des ex-voto est sans aucun doute le vaisseau laissé par C.F. Henry De Pussy. Je vous livre ci-après la copie de la plaque apposée à côté du vaisseau dans la chapelle.

le vaisseau

"Un peu avant la révolution de 1789, C.F. Henry de Pussy traversait les mers, lorsqu'un vent impétueux vint assaillir le navire qui le portait. Au moment où l'abime s'ouvrait pour l'engloutir, il se jette sur le pont, implorant le secours de l'étoile de la mer et fait un vœu, s'il échappe au danger, de se rendre en pèlerinage à Notre Dame de Solborde. A peine avait-il achevé sa prière que les flots se calmèrent. Un vent favorable renfloua le vaisseau et le ramena heureusement au port. De retour dans sa famille, C.F. Henry De Pussy voulu accomplir sa promesse, il vint à Solborde, remercier la libératrice et en signe de reconnaissance laissa dans son sanctuaire, le petit navire pavoisé et garni de canons que les anciens ont pu voir suspendu à la voûte d'un des bas côté de l'église d'Echenoz puis transféré à la chapelle de Solborde."

La chapelle
La chapelle de Solborde

La statue vénérée
La statue de la vierge

Le site de Solborde est un lieu privé, mais l'accès à la chapelle et à la grotte est toléré. Devant le porche de la grotte a été placée la statue de la Vierge. Je ne sais pas s'il s'agit de l'original, mais j'en doute. Il n'est pas possible de pénétrer dans la grotte d'où jaillit un torrent. Ce torrent après avoir dévalé les marches de la cascade (cascade pétrifiante) va former avec le torrent jaillissant de la grotte du Diable la rivière La Méline. La grotte de Solborde s'ouvre dans une falaise semi-circulaire (un cirque). La grotte du Diable est située au fond d'un autre cirque situé sur la gauche du premier. Les deux cirques sont séparés par une avancée de la falaise dénommée la Roche des 12 Apôtres. Le parking est situé au pied des 12 Apôtres.

la cascade petrifiante
La cascade pétrifiante

la cascade
Vue de près

La roche des 12 Apôtres
La roche des 12 Apôtres

Ces photographies ont été réalisées en mars 2006

 

Y ACCÉDER:

A Echenoz la Méline, suivre les panneaux. Le stationnement s'effectue au hameau des Cottets au pied du Rocher des 12 Apôtres. De la suivre à pied le chemin carrossable.

 



Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont données sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accés au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 23 juin 2006

Cette page a été mise à jour le 23 février 2015