La pointe du Hoc

Située à 6 km à l'ouest de la plage d'Omaha Beach, la pointe du Hoc est un éperon rocheux surplombant de 35 m la mer. Sur cette pointe, aux falaises presque verticales, ont été installés six canons de 155 mm d'origine française. Ces canons étaient disposés dans des cuves circulaires à ciel ouvert. Ceci leur permettait de tirer tous azimuts. Après l'inspection effectuée en janvier 1944 par Rommel, il fut décidé de construire des abris en béton pour protéger les canons des bombardements. Au printemps 1944, deux casemates avaient été construites, mais les canons n'avaient pas été mis à l'abri. La batterie est complétée par de nombreux bunkers destinés aux dépôts de munitions et à l'abri du personnel. Cent cinquante hommes étaient affectés à la mise en œuvre des canons. Un poste d'observation et de direction de tir est implanté en bord de falaise. Ce bunker est actuellement inaccessible du fait des risques d'éboulement de la falaise. Les différents bunkers sont reliés entre eux par des galeries souterraines. L'emplacement de cette batterie lui confère une vue exceptionnelle sur le large et les plages alentour. La batterie disposait également des observations d'une station radar implantée à proximité à la pointe de la Percée.

Suite aux nombreux bombardements alliés, les Allemands avaient déménagé les canons de leurs positions pour les cantonner à l'arrière. Le sacrifice des Rangers, qui escaladèrent la falaise à l'aube du 6 juin 1944, fut vain. Lors du débarquement, la batterie était incapable de tirer le moindre coup de canon.

poste de commandement
Le poste de commandement de tir avec le monument à la gloire des Rangers


emplacement de canon
Un des emplacement de canon


casemate de canon
Une des casemates de protection des canons


emplacement de tir
Un des emplacement de tir


cuve a canon
Une des cuve à canon


embrassure
Casemate à canon


embrasure de tir
Une embrasure de tir pour canon


casemate
Abris pour le personnel


abri personnel
Un des abris pour le personnel


labouré par les obus
Le terrain labouré par les obus


cratères
Des cratères de bombes


trou de bombe
Trou de bombe


labourage
Vestiges de champs de bataille


les falaises
Les falaises


le passage des Rangers
Le passage des Rangers

le site
Vue d'ensemble du site

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2004.

 

Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont donnés sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accès au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 11 janvier 2009

Cette page a été mise à jour le 12 février 2015