La batterie du Cap de la Chèvre

Le cap de la Chèvre constitue l'extrémité sud de la presqu'ile de Crozon. Ce cap pointant vers le cap Sizun ferme la baie de Douarnenez et constitue un site stratégique pour la défense de celle-ci. Dès le XVIIIe siècle, une batterie, la batterie de Rouvalour, armée de deux canons, y fut implantée.

pdp 1
Le poste de direction de tir

pdp 3
L'observatoire du poste de direction de tir

À la fin du XIXe siècle ou au début du XXe siècle, la marine y installa deux batteries. La batterie du Cap de la Chèvre avait ces canons orientés vers l'océan alors que les canons de la batterie de Saint-Nicolas balayaient la baie de Douarnenez. En 1937, la marine installa quatre canons de 164 mm, modèle 1893, d'une portée de 18,50 km dans des encuvements bétonnés. Chaque encuvement possédait deux soutes à munitions et un local pour le casernement des servants. Il n'était cependant pas prévu une occupation permanente des lieux ce qui fait qu'aucun casernement ou autre local ne fut construit sur le site. Le tir des canons était dirigé par un poste de direction de tir érigé en bordure de falaise et un projecteur de 150 cm de diamètre aidait lors des tirs nocturnes. La batterie fut opérationnelle en mars 1940.

pdp 4
L'entrée du poste de direction de tir

pdpd 5
Dans le poste de direction de tir

pdp7
Dans le poste de direction de tir

pdp 8
Dans le poste de direction de tir

vue aérienne
Vue aérienne de la batterie en 1951 (© IGN)

La batterie fut investie par les Allemands en juin 1940 et intégrée dans le Mur de l'Atlantique en tant que batterie CR350 et CR11. Elle était desservie par la 5e Compagnie du 262e régiment d'artillerie de la Kriegsmarine (5e MAA262) hébergée dans des bâtiments construits en retrait de la batterie. En 1943, les Allemands remplacèrent les canons français (qui auraient été transférés à la batterie de Kerbonn) par quatre canons de 150 SKL/40 d'une portée de 22 km (obus de 43 kg). Ces canons étaient desservis par 150 artilleurs. En septembre 1944, face à l'avancée des troupes américaines, le général allemand Ervin Rauch, commandant la 341e Infanterie Division, se replia au Cap de la Chèvre avec ses 500 hommes. Le 18 septembre 1944, les canons furent tournés vers la terre pour combattre les troupes américaines. Les nombreux bombardements aériens américains détruisirent alors la batterie.

encuvement 1
Emplacement du canon dans un des encuvements

encuvement 2
Emplacement du canon dans un des encuvements

encuvement 4
Emplacement du canon dans un des encuvements

encuvement 6
L'entrée des soutes de l'encuvement

encuvement 5
L'entrée des soutes de l'encuvement

plan
Plan des encuvements pour canon de 164 mm

Sur le site est visible une excavation avec un début de fondation en béton. Selon certaines sources, il s'agirait du début de la construction par les Français d'un cinquième encuvement pour un canon de 164 mm. D'autres sources parlent du début de la construction par les Allemands d'un blockhaus de type particulier. Les blockhaus étant statiques, l'angle de tir du canon est, de ce fait, assez limité. Pour pallier à ce défaut, les Allemands conçurent un blockhaus dont la partie supérieure pouvait tourner à la manière des tourelles à canons des cuirassés. Un blockhaus de ce type fut construit à Waldham près de Calais. Un deuxième exemplaire aurait été prévu ici, mais la construction ne dépassa pas le stade de l'excavation.

encuvement 7
Les restes de l'emplacement du projecteur

cap 3
L'excavation du 5e encuvement

encuvement 9
L'excavation du 5e encuvement

encuvement 10
L'excavation du 5e encuvement

En 1988, un des encuvements fut utilisé pour abriter le mémorial de l'Aéronautique navale. Ce mémorial est un hommage aux 646 aviateurs tombés en service dans l'Atlantique nord depuis 1910. Un mémorial identique, dédié aux aviateurs tombés en Méditerranée, a été érigé sur la colline de Costebelle à Hyères dans le Var.

monument 1
Le mémorial de l'Aéronautique navale

monument 2

Ces photographies ont été réalisées en juin 2021.

 

Y ACCÉDER:

La batterie se trouve en bord de falaise au Cap de la Chèvre accessible par la D255 depuis Crozon.

 

Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont donnés sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accès au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 26 septembre 2021

Cette page a été mise à jour le 26 septembre 2021