L'ossuaire allemand
du Mont d'Huisnes

mont huisnes 2

L'unique mausolée allemand en France fut construit sur une colline de 30 m d'altitude. Il fut inauguré le 14 septembre 1963. Dans un bâtiment annulaire de 47 m de diamètre sont aménagées, sur deux niveaux, soixante-huit cryptes. Chaque crypte est prévue pour accueillir 180 corps dont les noms sont inscrits sur une plaque en bronze. Au centre du bâtiment, sur une surface engazonnée, se trouve une grande croix. En face de l'entrée se trouve un escalier menant à une terrasse-belvédère offrant une vue exceptionnelle sur le Mont-Saint-Michel. Dans le passage de l'entrée est aménagée une fosse commune accueillant 97 corps, dont ceux de 20 enfants morts en internement dans des camps français. Parmi ces 97 corps, 58 sont inconnus.

mont huisnes 4

mont huisnes 7

L'ossuaire regroupe 11 956 morts victimes allemandes de la 2e Guerre mondiale, dont des femmes et des enfants exhumés de différents cimetières de l'ouest de la France. Parmi ces morts se trouve Edmond Baton, né à Lauterbach dans la Sarre. Devant l'avancée de l'armée américaine, il fut évacué avec les autres élèves de son école sur Bad-Reichental. Il quitta cette ville avec un camarade pour rentrer chez lui. À Ludwigsburg, ils durent se cacher pendant huit jours à cause des combats. Ils réussirent ensuite à persuader les Américains de les emmener jusqu'à Strasbourg. Ils voulaient y prendre un train pour rentrer, mais ils furent arrêtés par les Français ou par la police militaire US. Ils furent conduits à Poitiers dans un camp d'internement. Edmond Baton y mourut de faim le 14 juillet 1945 à 14 ans.

mont huisnes 11
L'entrée

mont huisnes 10
Une des cryptes

Le 21 octobre 1945, Gunter Schluter, prisonnier allemand, meurt à Champagne-sur-Sarthe à 35 ans. Son fils Wolfgang nait quelques mois plus tard à Theessen dans l'ancienne République démocratique d'Allemagne (la DDR). La séparation des deux Allemagnes lui interdit de venir en France. Il ne put venir sur la tombe de son père qu'après la chute du rideau de fer. Il fit le déplacement pour la première fois en juin 1993.

Ces photographies ont été réalisées en juin 2017.

 

Y ACCÉDER:

L'accès à l'ossuaire est fléché sur la route de Courtils au Mont-Saint-Michel.

 

Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont donnés sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accès au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 22 octobre 2017

Cette page a été mise à jour le 22 octobre 2017