Le mémorial Astonia

Le mémorial commémore l'opération alliée dénommée Astonia qui, du 10 au 12 septembre 1944, conduisit à la libération du Havre. Le mémorial, inauguré le 10 septembre 2000, est constitué d'un char Churchill offert par le musée des blindés de Bovington et par des vétérans.

monument astonia 1

Après le débarquement en Normandie, le 6 juin 1944, l'objectif prioritaire des alliés fut la libération de quatre ports importants. Le premier à avoir été libéré fut le port de Cherbourg. Cependant trop endommagé par les combats, il était inutilisable. Le deuxième port libéré fut celui de Dieppe, le 1er septembre 1944. Les alliés visèrent ensuite le port du Havre. Celui-ci était cependant considéré comme une des plus solides forteresses allemandes du Mur de l'Atlantique. L'accès à la ville et au port par le sud, l'est et l'ouest était bloqué par des étendues d'eau difficilement franchissable. Au nord, les Allemands avaient construit un fossé antichar de 3 m de large et profond de 6 m. Il était doublé de nombreux bunkers armés de mitrailleuses et de canons antichars et d'un champ de 1500 mines. La garnison se composait de 7300 à 8700 soldats.

monument astonia 6

monument astonia 7

Le 4 septembre 1944, le commandement britannique fixa un ultimatum au colonel Eberhard Wildermuth, commandant de la garnison allemande, qui le rejeta. Il demanda en retour l'évacuation des civils de la ville ce que les Britanniques refusèrent à leur tour. Le 5, 6 et 7 septembre 1944, les cuirassés HMS Warspite et HMS Erebus bombardèrent la ville avec 4000 tonnes d'obus tandis que 1900 bombardiers larguèrent 8200 tonnes de bombes. Le 10 septembre 1944 à 17 h 45 les cuirassés s'attaquèrent aux batteries de défense du port alors que les bombardiers de la Royal Air Force (RAF) larguèrent 5000 tonnes de bombes supplémentaires. À 19 h, la 49e infantry division West Riding et la 51e infantry division Highland se lancèrent à l'assaut des positions allemandes. Ils étaient soutenus par la 79e armored division et le 1st Canadian Armored Transport Regiment. Ils utilisèrent des chars "Kangaroos" (char M3 Lee et M4 Sherman transformé en transport de troupes) et des chars "Sherman Crab" munis de fléaux antimines. Le 1st Canadian Armored Transport Regiment fit des trouées dans les champs de mines et le fossé antichar. Les hommes de la 49e infantry division West Riding furent les premiers à ouvrir une brèche dans le périmètre nord-est du Havre. Durant cette offensive la 79e armored division perdit 29 chars "Crab" et 6 "Avre" (char "Churchill" armé d'un mortier de 290 mm à la place du canon). Le 11 septembre 1944 à 14 h les derniers bastions de défenses extérieures se rendirent sous la menace des chars lance-flammes "Churchill Crocodile". La garnison allemande se rendit le 12 septembre 1944 à 11 h 45. Les Britanniques firent 12 000 prisonniers.

crab
Char Sherman Crab (© Wikipédia)

avre
Mortier du char Churchill Avre (© Wikipédia)

crocodile
Char Churchill Crocodile

La libération du Havre détruisit 350 bateaux, 18 km de docks et 15 000 bâtiments. Quatre cents officiers et soldats britanniques furent tués et les Allemands eurent 600 tués. Le plus lourd tribut fut payé par les civils dont 5000 furent tués. Trente-cinq milles d'entre eux perdirent tous leur bien et 65 000 furent partiellement sinistrés.

monument astonia 2

monument astonia 9

Le mémorial est constitué d'un char "Churchill Mk VII" offert par le musée des blindés de Bovington. Il est précédé d'une réplique d'un fossé antichar recouvert d'une passerelle d'assaut. Le mémorial, inauguré le 10 septembre 2000, fut complété, en 2002, avec un mur recouvert de plaques commémoratives. Le char "Churchill Mk VII", d'un poids de 39,60 tonnes, a une longueur de 7,65 m, une largeur de 3,25 m et une hauteur de 2,45 m. Son moteur Bedford, 12 cylindres en V de 350 ch, le propulse à 27 km/h avec une autonomie de 144 km. Il possède un blindage d'une épaisseur comprise entre 16 et 152 mm. Il est armé d'un canon de 75 mm, de deux mitrailleuses Besa de 7,92 mm et d'une mitrailleuse Bren de 7,71 mm. Construit à 8400 exemplaires en différentes versions, il servit dans l'armée britannique jusqu'en 1952.

monument astonia 3

monument astonia 8

Ces photographies ont été réalisées en juillet 2018.

 

Y ACCÉDER:

De Montivilliers, prendre la direction d'Octeville par la D31. Au rond-point à la sortie de la commune, prendre à gauche. Au prochain rond-point, prendre à droite la D52. Le monument est à gauche de la route.

 

Les indications pour accéder à ce lieu insolite sont donnés sans garantie. Elles correspondent au chemin emprunté lors de la réalisation des photographies. Elles peuvent ne plus être d'actualité. L'accès au lieu se fait sous votre seule responsabilité.

Si vous constatez des modifications ou des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part.

 

 

Cette page a été mise en ligne le 20 octobre 2018

Cette page a été mise à jour le 20 octobre 2018